1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gironde. Plus de 100 PV en un an : un concessionnaire porte plainte contre la mairie de sa commune
Boursorama avec Newsgene26/02/2020 à 16:44

Gironde. Plus de 100 PV en un an : un concessionnaire porte plainte contre la mairie de sa commune

Un concessionnaire de Cestas, en Gironde, a reçu plus de 100 PV en un an et ses voitures terminent régulièrement à la fourrière ces dernières semaines. L'homme a décidé de porter plainte contre la mairie et la police municipale pour « harcèlement, discrimination et acharnement ». 

Un concessionnaire automobile situé à Cestas (Gironde) a décidé de porter plainte contre la mairie et la police municipale de la ville pour « harcèlement, discrimination et acharnement », rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine. L'homme a reçu plus de 100 PV en un an pour stationnement interdit. Une situation qu'il juge inacceptable. 

Plaintes des voisins

Ses problèmes ont commencé en 2018 lorsque certains de ses voisins se sont plaints à la mairie de voir ses véhicules garés sur les trottoirs. Après quelques avertissements, la police municipale a finalement décidé d'interdire le stationnement dans toute la rue, précise France 3.

N'ayant selon lui pas d'autres solutions, le professionnel a continué de garer les voitures sur les trottoirs, quitte à payer les amendes. La mairie a répliqué en installant des rochers pour faire respecter l'interdiction. Le 5 février dernier, la police municipale est allée plus loin que les simples PV : neuf véhicules de la concession ont été emmenés à la fourrière.

Il estime le préjudice à 50 000 euros

Le plaignant estime le préjudice à 50 000 euros. « Ce que je ne comprends pas, c'est que juste à côté, les voitures des voisins qui sont aussi garées n'ont ni peinture, ni contravention », s'étonne-t-il auprès de la chaîne régionale.

Pour éviter le « conflit d'intérêts », l'homme a porté plainte à la police de Léognan, une commune voisine.

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    26 février20:10

    Je vais faire de même, ça tombe bien ce sont les élections, pour enlèvement illégale et dégâts à mon véhicule.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer