1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilles Finchelstein et Dominique Reynié : «Réforme des retraites, parlons-en !»
Le Parisien24/03/2019 à 07:29

Gilles Finchelstein et Dominique Reynié : «Réforme des retraites, parlons-en !»

Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès, et Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l'innovation politique. « Les retraités n'ont jamais été aussi nombreux. Fin 2016, tous régimes confondus, on comptait 17,2 millions de personnes percevant une pension, soit 25 % de la population. La retraite est notre première dépense sociale : le montant des prestations représentait 308 milliards d'euros en 2016, soit 13,8 % de notre produit intérieur brut, contre 11,4 % en 2000. En 2016, la pension moyenne d'un retraité était de 1 389 euros brut par mois. Des écarts importants persistent, en particulier entre les sexes. Ainsi, la pension des femmes (1 065 euros brut par mois) est inférieure en moyenne de 39 % à celle des hommes (1 739 euros). L'enquête menée avec l'Ifop par la Fondation pour l'innovation politique et publiée sur le Parisien-Aujourd'hui en France révélait l'insatisfaction des Français à l'égard de leur système de retraite.Son fonctionnement n'est pas compris. Il n'est pas clair pour une majorité des actifs (56 %), et, parmi les chômeurs, la proportion dépasse les deux tiers (68 %). L'insatisfaction concerne 80 % des jeunes (18-34 ans) ; elle est majoritaire parmi les retraités (55 %). Près des trois quarts (72 %) des personnes interrogées aboutissent à la conclusion que le système est injuste pour la plupart des Français et les deux tiers (67 %) le trouvent injuste pour eux-mêmes. L'insatisfaction est plus forte chez les femmes (79 %) que chez les hommes (65 %). Elles sont plus nombreuses que les hommes à exprimer leurs inquiétudes quant à l'avenir : 80 % d'entre elles (71 % pour les hommes) répondent que le montant de leur retraite ne leur permettra pas de vivre de manière satisfaisante. L'insatisfaction est encore plus perceptible au sein des classes sociales les plus pauvres. La moitié des personnes disposant de hauts revenus (49 %) se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    24 mars11:06

    Il n'est pas interdit aux anciens cadres de comprendre la misère et détresse des gilets jaunes...c'est-à-dire du peuple avec toutes ses composantes même hétéroclites...De toute façon, nous sommes tous des gilets jaunes à 85%, régulièrement ponctionnés et écrasés pour que vivent super grassement les 15% qui nous oppriment...;-(((

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer