Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Gilets jaunes : Près de 50% des Français expriment un « ras-le-bol fiscal »
Boursorama avec Newsgene20/11/2018 à 16:10

(Pixabay / IADE-Michoko)

Plus de 4 Français sur 10 citent le niveau des impôts et des taxes parmi leurs préoccupations premières, selon un sondage OpinionWay et Comdata. Ils rejettent aussi majoritairement les mesures d'aide aux automobilistes annoncées par le Premier ministre la semaine dernière.

Le mouvement des gilets jaunes traduit bien un ras-le-bol général des Français quant à la pression fiscale. 45% d'entre eux citent ainsi le niveau des impôts et des taxes parmi leurs préoccupations premières, selon un sondage réalisé par OpinionWay et Comdata pour Radio Classique et Les Echos.

Une large majorité de Français pense que la hausse des carburants est imputable à la hausse des taxes, note le quotidien. C'est vrai pour 71 % des personnes interrogées. Le gouvernement est donc clairement pointé du doigt.

Un mécontentement général

« C'est un niveau que l'on n'avait pas vu depuis quatre ou cinq ans, ce qui tend à montrer que le mécontentement est aujourd'hui plus large que la simple augmentation des taxes sur le carburant de quelques centimes », explique Bruno Jeanbart, le directeur des études politiques de l'institut de sondage.

Et l'impôt sur le revenu, auquel « seulement » 43% des ménages sont soumis, ne concentre plus toutes les critiques. « Il s'agit d'une logique plus générale de ras-le-bol fiscal. On pourrait penser que les gens se trompent en estimant que la hausse du prix des carburants s'explique d'abord par l'augmentation des taxes mais ce serait passer à côté du problème puisque les taxes représentent la majorité du coût d'un plein », analyse le sondeur.

Les aides de l'Etat n'ont pas convaincu les Français

Le gouvernement a bien essayé d'éteindre le feu de la contestation en annonçant plusieurs mesures la semaine dernière. Mais sans convaincre les Français. 56% des personnes interrogées jugent ainsi inefficace l'élargissement de l'indemnité kilométrique aux petites cylindrées. Le renforcement du chèque énergie n'est pas une bonne mesure pour 57% des sondés. Quant à l'extension de la prime à la casse, près d'un tiers (61%) la juge insuffisante.

« Politiquement, le risque, c'est que cette contestation s'éteigne petit à petit mais qu'aucune solution pérenne ne soit mise en œuvre et donc que les gens gardent de cet épisode un vrai ressentiment », met en garde Bruno Jeanbart. Un mauvais présage pour les échéances électorales à venir.

D'autant que la problématique environnementale n'est pas porteuse dans les bureaux de vote, souligne Les Echos. Elle n'arrive qu'en cinquième position des priorités, derrière l'emploi, les impôts, l'immigration et les inégalités.

52 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • petiyoda
    21 novembre09:19

    organisé biensur

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer