Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

GDF-Suez veut quitter La Défense pour Saint-Denis

Le Figaro26/02/2013 à 21:07
INFO LE FIGARO - Le groupe d'énergie, arrivé en 2010 dans le quartier d'affaires, envisage de déménager à Saint-Denis à l'horizon 2018, afin, notamment, de concentrer diverses entités.

Après SFR, dont le déménagement est programmé en 2014, GDF-Suez va-t-il quitter La Défense pour aller à Saint-Denis? Selon nos informations, le groupe d'énergie, arrivé dans le quartier d'affaires en 2010, planche très sérieusement sur ce projet depuis un an. Il envisage d'installer son siège là-bas à l'horizon 2018. Pas avant, car il attendra la fin des baux pour les bureaux dont il est locataire dans deux tours près de la Grande Arche de La Défense. Concrètement, le groupe dirigé par Gérard Mestrallet a repéré un grand terrain (13 ha) proche du Stade de France, sur lequel il construirait un énorme campus. Il connaît bien ce foncier aux croisement de deux autoroutes (A1 et A 86). Il en est déjà locataire et y a aujourd'hui son centre de R & D.

Cette installation permettrait au groupe de concentrer sur un seul site plusieurs entités aujourd'hui disséminées en région parisienne (le siège, le QG de ses filiales, le centre de R & D, et éventuellement l'université d'entreprise...). Autre avantage de ce transfert, GDF-Suez ferait des économies, car les loyers pratiqués pour les bureaux sont moins élevés à Saint-Denis qu'à La Défense.

«Le groupe parle d'installer sur ce terrain 11.000 salariés», explique Didier Paillard, maire de Saint-Denis. «L'opération comprendrait la construction de 300.000 m2», ajoute Stéphane Peu, vice-président en charge de l'urbanisme de Plaine Commune, la communauté d'agglomération compétente sur ce territoire. Des projections encore plus impressionnantes que le déménagement du Crédit Agricole qui a implanté son siège sur un grand campus à Montrouge en 2010 (9400 collaborateurs sur 157.000 m2).

Négociations serrées avec les collectivités locales

«Le projet est à l'étude mais aucune décision n'a été prise», nuance-t-on chez GDF-Suez. Car si le groupe a très envie d'aller à Saint-Denis, quelques questions posées par cette implantation restent sans réponse. D'abord, les collectivités locales (les mairies de Saint-Denis et de Paris propriétaire du foncier) et GDF-Suez ne sont pas d'accord sur le prix du terrain. «GDF-Suez souhaiterait le racheter pour 50 millions d'euros, explique Stéphane Peu. Nous préférerions en rester propriétaires avec la Mairie de Paris, l'aménager et vendre des droits à construire, qui sont valorisés un peu moins de 200 millions.»

Deuxième sujet de crispation, GDF-Suez voudrait réserver ce terrain de 13 ha à son campus et à ses milliers de collaborateurs. Or les collectivités locales exigent que l'on profite de l'arrivée d'un siège social pour le coupler avec la construction de logements, l'installation de commerces et de services publics (école, gymnase...). «À Saint-Denis, pour chaque nouveau m2 de bureau, il faut construire 1,60 m2 de logement», résume Stéphane Peu. Ces points de vue ne semblent pas irréconciliables, car les deux parties ont intérêt à s'entendre.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.