Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

French Tech : startuppeuses ou influenceuses, des femmes à suivre !

Pratique.fr01/02/2017 à 10:20

Récemment, l’association StartHer, qui vise à promouvoir les femmes dans le secteur de la technologie, a publié la liste des startuppeuses à suivre en 2017. Philippine Dolbeau, Rachel Delacour, Christelle Plissonneau, Caroline Ramade et Fleur Pellerin en font partie.

French Tech : startuppeuses ou influenceuses, des femmes à suivre !

D’après Joanna Kirk, codirectrice de StartHer, la France figure aujourd’hui parmi les pays où les femmes sont bien vues dans le secteur de la technologie. Le classement de l’Hexagone à la sixième place du World Economic Forum confirme ses dires.

Des héroïnes

La liste établie par StartHer vise à présenter au public des entrepreneuses françaises qui pourront servir d’exemple à d’autres. Rachel Delacour, fondatrice de Bime Analytics, fait partie des femmes qui ont réussi. Elle représente aujourd’hui Zendesk en France après que ce dernier ait racheté sa société pour 45 millions de dollars. Philippine Dolbeau, une lycéenne de 17 ans, a été repérée par Apple pour avoir créé New School, un système permettant d’automatiser les appels à l’école. D’autres grandes figures de la French Tech y sont mentionnées à l’exemple de Julia Bijaoui, cofondatrice de Frichti, Charlotte Cadé de Brocante Lab, ainsi que l’ancienne ministre déléguée aux PME Fleur Pellerin, fondatrice de Korelya Capital.

Un déséquilibre malgré tout

Si la French Tech compte de nombreuses femmes influentes, le déséquilibre entre les genres est encore très marqué dans ce secteur. D’après les statistiques publiées par Pôle Emploi, les femmes ne représentent que 29,8% des travailleurs dans le secteur de la technologie alors que le taux atteint 48,1% dans d’autres domaines. Pour remédier à cette situation, Agnès Bricard de la Fédération des femmes administrateurs préconise la création d’un statut d’étudiant-entrepreneur, une idée qui séduit la secrétaire d’État chargée du Numérique Axelle Lemaire. Pour Pascale Boistard, secrétaire d’État chargée des Droits des femmes, le plus important est d’accompagner les entrepreneuses dans leur projet. La journée mondiale de la femme digitale, qui sera organisée le 13 mars 2017 par Delphine Remy-Boutang et Catherine Barba, mettra l’accent sur l’entreprenariat au féminin dans ce secteur.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.