1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France : le pouvoir d'achat repart à la hausse après 3 années de baisse
Boursorama23/03/2015 à 19:25

Nouveau signal positif pour l'économie française : le pouvoir d'achat est reparti à la hausse au cours de l'année derni�re.

Le pouvoir d'achat des Français aurait augmenté en moyenne de 0,5% l'année dernière. Cette maigre hausse marque ainsi la fin de trois années de tassement.

Au cours des trois dernières années, le pouvoir d'achat des Français par unité de consommation était ressorti statistiquement en baisse, avec des chiffres de -0,6% en 2013, -1,5% en 2012 et -0,4% en 2011, rapportaient lundi matin Les Echos et Le Figaro, tirant leurs informations d'une publication de l'Insee. La hausse de 2014, même timide, vient ainsi mettre un terme à une mauvaise série ayant nourri le pessimisme des ménages français. À noter toutefois que l'on est encore loin des performances de 2007 où la hausse du pouvoir d'achat avait été de 2,3% en France.

Baisse de l'inflation et hausse (modeste) des salaires

L'évolution du pouvoir d'achat est toujours très liée à la trajectoire de l'inflation. Plus l'inflation est forte, plus le pouvoir d'achat est diminué. Or justement, l'inflation a été particulièrement faible en 2014 (+0,5%) alors qu'elle était de +0,9% en 2013, +2% en 2012 et +2,1% en 2011.

Autre élément à prendre en compte : la hausse des salaires. Celle-ci a été modeste l'année dernière : la revalorisation des salaires aurait même été la plus faible depuis 10 ans. Malgré cela, « En 2014, si les salaires ont nettement moins progressé qu'au cours des années précédentes, ils ont quand même grimpé » expliquaient Les Echos. Le Figaro avançait le chiffre d'une augmentation du salaire brut moyen de 1,4% pour l'année 2014 (selon le ministère du travail), et ce malgré la hausse toujours régulière du chômage.

Tout le monde n'en profite pas

Si cette hausse est une bonne nouvelle, elle doit toutefois être regardée dans le détail pour en apprécier la répartition. Or, justement, cette dernière serait assez inégale. « Depuis la crise, on voit qu'entre 2008 et 2012, les salaires des catégories les plus aisées augmentent vite, tandis que ceux des travailleurs les plus pauvres baissent », expliquait Eric Heyer de l'OFCE, repris par Les Echos.

Malgré cette faible hausse des salaires qui devrait se poursuivre l'année prochaine, Les Echos estimaient que « la hausse [du pouvoir d'achat] devrait se poursuivre cette année grâce à la baisse des prix du pétrole [...] et à la moindre pression fiscale ». Le retour à une croissance plus marquée, attendu cette année, pourrait également participer positivement à cette dynamique.

X. Bargue

37 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3366730
    25 mars00:00

    c'est vrai que fortunos détient la vérité, il y en a d'autres à ne pas montrer : http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste et tous les privilèges et gabgies depuis leur arrivée au pouvoir.

    Signaler un abus

  • gyere
    24 mars18:04

    le coût de ce versement "exceptionnel" 40 euros multiplié par 6 millions (c'est le minimum) de retraités recevant moins de 1 200 euros par mois, cela fait un quart de milliard d'euros. question : cette somme sera-t-elle comprise dans les frais de campagne du PS pour ces départementales???

    Signaler un abus

  • gyere
    24 mars18:01

    oui M2711013 et ce n'est pas l'aumône manolienne que certains ont reçu vendredi (40 euros) dans l'espoir d'acheter leur voix qui y changera quoi que ce soit!!

    Signaler un abus

  • gyere
    24 mars17:28

    attention ne dites pas ce que vous pensez de manolofacho et ramolodubulbe, si vous n'ètes pas lèche-bottes bourso ne le tolère pas!!

    Signaler un abus

  • jep02
    24 mars13:44

    la hausse des salaires ? quelle hausse des salaires. Par contre, hausse des cotisations, des impôts, ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer