Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

«Forfait taxi» : les tarifs pourraient varier entre 30 et 55€ la course

Le Figaro 08/06/2015 à 16:04

L'Autorité de la concurrence a émis un avis favorable au principe des forfaits pour les courses de taxis entre Paris et ses aéroports. Elle dévoile également ses propres propositions pour ce nouveau mode de tarification, qui doit entrer en vigueur le 1er mars 2016.

L'Autorité de la concurrence a émis un avis favorable au principe des forfaits pour les courses de taxis entre Paris et ses aéroports qui doivent entrer en vigueur le 1er mars 2016, dans un rapport publié aujourd'hui. Alors que le gouvernement a annoncé que les tarifs seraient publiés en août prochain, l'Autorité de la concurrence a d'ores et déjà dévoilé ses propositions: le prix maximum envisagé entre l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et Paris, quelque soit le sens dans lequel le trajet serait effectué serait fixé à 50 euros pour la rive droite et à 55 euros pour la rive gauche. Entre Orly et Paris, il serait de 35 euros pour la rive droite et de 30 euros pour la rive gauche. Or, selon un barème approximatif réalisée par la préfécture de police de Paris, le tarif d'une course entre la capitale et les aéroports se situe entre 40 et 80 euros pour Roissy et 25 et 50 euros pour Orly.

Destiné selon le gouvernement à moderniser et renforcer l'attractivité de l'offre de taxi, le «forfait taxi» s'est heurté à l'opposition d'une large intersyndicale de chauffeurs. Pour l'Autorité de la concurrence, cette mesure va «dans le sens d'une meilleure protection du consommateur, notamment du touriste étranger». Elle encourage par ailleurs le gouvernement à étendre le principe des forfaits aéroports «pour des trajets entre les deux aéroports parisiens et des communes proches de Paris, voire de grandes destinations touristiques comme Disneyland Paris, ainsi que pour des trajets à partir ou à destination d'autres aéroports de grandes villes de province».

L'autorité dirigée par Benoît Lasserre recommande cependant «de n'appliquer cette mesure sous la forme d'une obligation accompagnée d'un montant maximum qu'au marché de la maraude et de laisser les taxis libres d'appliquer des forfaits de leur choix ou une tarification horokilométrique sur le marché de la réservation préalable». «Si la possibilité d'une tarification forfaitaire peut être un avantage pour les taxis sur le marché de la maraude, les contraindre à cette seule forme de tarification sur le marché de la réservation et fixer un plafond calculé sur la base du coût moyen d'un trajet entre les aéroports et Paris, pourrait créer une distorsion de concurrence en leur défaveur», ajoute-t-elle. Sur le marché de la réservation préalable, où les taxis sont en concurrence avec les VTC (voitures de tourisme avec chauffeur), ces derniers peuvent en effet pratiquer des forfaits libres ou désormais un tarif horokilométrique à la suite d'une décision récente du Conseil constitutionnel, note l'Autorité.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.