1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Finances personnelles: ce qu'il faut retenir cette semaine
Le Particulier19/08/2019 à 17:40

Ce qu'il faut retenir cette semaine pour vos finances personnelles (Crédit: Pixabay)

Vous avez commis des erreurs dans votre dernière déclaration d'impôts ? Rassurez-vous, il existe des moyens de rectification. Pour aider les seniors à rester chez eux, l'Agence nationale de l'habitat finance une partie des travaux d'adaptation des logements. Voyez- y plus clair dans les critères qui conditionnent les tarifs de votre assurance auto. Découvrez les chiffres clés pour tout savoir sur la prime d'activité. Les salariés sont bien protégés contre tout employeur qui aurait omis de les affilier à une caisse de retraite, à condition de connaître leurs droits. Si vous désirez faire des placements dans des fonds écologiques et solidaires, apprenez à vous fier à des labels sérieux. Enfin sachez qu'en cas d'une adoption simple de l'enfant de votre conjoint, les mêmes droits de succession que pour les autres enfants sont à payer. La condition reste que la démarche ait été faite pendant le mariage. 

Impôts: on peut modifier en ligne sa déclaration de revenus 2019 depuis le 7 août

En cas d'erreur ou d'oubli lors de la déclaration des revenus perçus en 2018 (demi-part oubliée, pension alimentaire non reportée ou don non déduit), les contribuables peuvent modifier les sommes déclarées depuis le site Internet des impôts avant mi-décembre 2019. L'accès à ce service est réservé aux personnes qui ont déclaré leurs revenus en ligne ou depuis l'application impots.gouv. Il est ainsi possible de corriger les revenus, les charges et la contribution à l'audiovisuel public. Pour cela, il suffit de rectifier les montants initialement saisis et de cocher ou décocher les cases. Un avis d'impôt corrigé indiquant le nouveau montant dû sera ensuite adressé au contribuable. En revanche, les inexactitudes portant sur sa situation de famille (mariage, divorce, pacs...) ne sont pas rectifiables en ligne. Pour corriger ces informations, le contribuable doit déposer auprès de son service des impôts une déclaration papier, accompagnée d'un courrier explicatif demandant que cette nouvelle déclaration annule et remplace la déclaration en ligne. Par ailleurs, le service de correction en ligne est également accessible aux contribuables ayant effectué une déclaration initiale d'impôt sur la fortune immobilière en ligne.

L'Anah peut aider certains seniors à financer les travaux d'adaptation de leur logement

Afin de permettre aux seniors de rester le plus longtemps possible chez eux, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) propose le programme «Habiter facile». Ce dispositif permet de financer une partie des travaux d'adaptation de leur logement (remplacement d'une baignoire par une douche de plain-pied, installation d'un monte-escalier électrique...). L'aide est soumise à des conditions de ressources. Ainsi, pour les personnes «très modestes» (revenu fiscal de référence pour une personne seule inférieur à 20 470 € en Île-de-France et à 14 790 € en dehors de la région parisienne), l'Anah peut financer jusqu'à la moitié du montant total hors taxe des travaux, dans la limite de 10 000 €. Pour les seniors disposant de revenus «modestes» (inférieurs à 24 918 € en Île-de-France et 18 960 € sur le reste du territoire pour une personne seule), l'aide s'élève à 35 % du montant total des travaux hors taxe, dans la limite de 7 000 €.

Les principaux critères qui déterminent votre prime d'assurance auto

Pour tarifer un contrat, un assureur prend en compte plusieurs critères. Vous pouvez jouer sur certains pour diminuer votre prime. Parmi les plus importants: le prix et la puissance du véhicule (plus ils sont élevés, plus l'assurance coûte cher), le profil du conducteur (une personne non assurée les 3 dernières années est considérée comme jeune conducteur et paie environ le double la 1ère année), le bonus (coefficient maximal de 0,5 la 13e année offrant 50 % de réduction sur le tarif) ou malus (5 % de surprime/an en cas d'accident responsable, dans la limite de 350 %), la domiciliation (le risque de vol ou d'accident est différent selon les régions), le stationnement (une voiture garée dans la rue a plus de probabilité de se faire vandaliser que dans un box fermé) et le type de contrat (de 20 à 50 % de plus en tous risques par rapport à une assurance au tiers).

Plus de 4 millions de foyers perçoivent la prime d'activité

Avec un million de foyers bénéficiaires supplémentaires en un an, la prime d'activité a été perçue par un total de 4,10 millions de foyers entre janvier et fin mars 2019, selon les chiffres publiés par la Caisse nationale des allocations familiales. Les Caisses d'allocations familiales (CAF) ont ainsi versé près de 2,2 Mds €. Ce montant représente une augmentation de 52 % de la masse financière consacrée à cette prestation, par rapport à la même période de l'année précédente. Le montant moyen de cette prestation s'établit à 173 € par mois, contre 155 € l'an dernier. Cette hausse est principalement liée à l'élargissement des plafonds d'éligibilité (jusqu'à 1,5 Smic, soit près de 1 800 €, contre 1,3 Smic auparavant) et une revalorisation de 90 € du montant de la prime d'activité pour les personnes touchant un revenu proche du Smic. En comparaison, les CAF ont versé 2,75 Mds € au titre du Revenu de Solidarité Active (RSA) pour les 1,88 millions bénéficiaires (+ 0,6 % à fin mars 2019).

Caisse de retraite: un salarié non affilié dispose de 5 ans pour agir

Un salarié peut demander réparation à un employeur qui ne l'a pas affilié à un régime de retraite. Dans une affaire récente, la justice a eu l'occasion de préciser que le délai de prescription de l'action (fondée sur l'obligation de l'employeur d'affilier son personnel à un régime de retraite complémentaire et de régler les cotisations qui en découlent) ne court qu'à compter de la liquidation par le salarié de sa retraite. Autrement dit, le délai pour demander réparation à l'employeur démarre le jour où le salarié décide de prendre sa retraite. En effet, c'est ce jour-là seulement qu'il est susceptible de connaître l'étendue de ses droits et non à compter de la naissance du droit à la retraite, c'est-à-dire la période d'activité oubliée. Toute juridiction qui en déciderait autrement porterait atteinte au droit à un procès équitable, principe protégé par la Convention européenne des droits de l'homme.

Placements écologiques et solidaires: se repérer grâce aux labels

Dévouée à l'épargne solidaire, l'association Finansol a labellisé plus de 150 placements financiers (livrets, fonds, foncières...) soutenant des entreprises ou associations dont l'activité est à forte utilité sociale ou environnementale (liste disponible sur https://www.finansol.org/). Pour les fonds investis en Bourse, il existe également deux labels créés par les pouvoirs publics. Octroyé à une trentaine de fonds, le label TEEC (Transition Energétique et Ecologique pour le Climat) vise à garantir l'action des entreprises financées au bénéfice de la transition écologique et énergétique. Plus de 200 fonds ont, eux, obtenu le label ISR (Investissement Socialement Responsable, liste sur lelabelisr.fr), et investissent dans des entreprises aux pratiques responsables en matière environnementale, sociale et de bonne gouvernance. Attention cependant, car les fonds revendiquant une démarche ISR ne sont pas tous détenteurs du label officiel.

Adopter l'enfant de son conjoint pour faire baisser les droits de succession

Au décès du conjoint de ses père ou mère, l'enfant doit payer des droits de succession identiques à ceux que doivent régler les personnes sans lien de parenté, à hauteur de 60 % de ce qu'il reçoit. Par exception, si le défunt a fait une adoption simple de l'enfant de son conjoint, les droits de ce dernier sur sa succession sont les mêmes que pour ses propres enfants (taux de succession et abattements). Cette exception est applicable même si le mariage entre le parent de l'adopté et l'adoptant a été rompu par divorce, à condition que l'adoption soit intervenue pendant le mariage. La règle ne s'applique donc pas lorsque l'adoption simple a lieu après le divorce. En effet, il n'est pas possible de présumer que l'adoption ait été effectuée dans le but de créer une cellule familiale, et non pour des raisons patrimoniales. Toutefois, il existe d'autres cas où l'adopté simple peut bénéficier des règles prévues pour les transmissions en ligne directe. C'est notamment le cas lorsque les adoptés ont reçu des secours et des soins ininterrompus de l'adoptant au titre d'une prise en charge continue et principal,e pendant au moins 5 ans durant sa minorité ou 10 ans pendant sa majorité.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer