Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fabriquer un bitcoin: un simple ordinateur suffit

RelaxNews22/08/2014 à 21:41

Le Bitcoin est la monnaie virtuelle la plus populaire au monde. 123dartist / shutterstock.com

(AFP) - Pour obtenir des bitcoins, qui constituent 95% des monnnaies virtuelles échangées dans le monde, un simple ordinateur suffit. Une fois téléchargé un logiciel gratuit, la fabrication de cette monnaie --le "minage"-- peut débuter.

Le prospecteur de bitcoins rejoint alors un réseau réunissant des dizaines de milliers d'ordinateurs dans le monde.

Sa mission: résoudre des équations successives qui lui valent d'être récompensés en cas de succès par les bitcoins tout juste créés.

Grâce à un algorithme produisant à chaque fois un petit puzzle mathématique, un nombre précis de bitcoins est émis à un rythme d'environ toutes les dix minutes.

Actuellement, et ce depuis janvier 2013, chaque équation résolue aboutit à la création de 25 bitcoins, un nombre qui sera divisé par deux tous les quatre ans jusqu'à la fin prévue de la création de nouvelle monnaie aux alentours de 2140.

L'écart entre deux émissions de bitcoins correspond au temps pris pour résoudre le problème.
Mais le système s'adapte à la puissance de calcul des ordinateurs des "mineurs", en hausse continue, pour que ce délai ne soit pas raccourci exagérément.

Lorsque l'ordinateur d'un "mineur" trouve la solution, celle-ci est immédiatement vérifiée par les autres utilisateurs.

"C'est un peu comme rentrer une combinaison de chiffres dans un digicode. Une fois que vous avez réussi à ouvrir la porte, vous envoyez le code à d'autres personnes qui s'assurent à leur tour qu'il est bon", explique Thomas France, co-fondateur de la Maison du Bitcoin, dont les locaux sont situés dans le quartier parisien du Sentier.

Le "mineur" obtient ainsi le droit de valider le bloc des transactions ayant eu lieu dans ce laps de temps, et, en récompense, se voit attribuer tous les bitcoins émis de même que les frais de transactions.

Ceux-ci doivent à terme prendre le relais de la création de bitcoins, vouée à diminuer, en tant que carotte pour maintenir la puissance de calcul nécessaire à la certification.

Concrètement, posséder des bitcoins, c'est connaître une suite de chiffres et de lettres, entre 27 et 34, qui constituent une adresse, et pas à proprement parler un compte. Il faut garder sous une forme écrite ou digitale cette suite de caractères sous peine de perdre ses bitcoins.

Chacune de ces adresses comporte une clef publique qu'on peut laisser circuler et une clef privée qui elle doit rester secrète sous peine que quelqu'un d'autre dépense vos bitcoins.

"Ces informations sont généralement stockées dans une application qui permet une utilisation simple et rapide de ses bitcoins", précise Thomas France.

Ce système de cryptage garantit la sécurité des transaction. En même temps, le système est transparent, car n'importe quel autre utilisateur peut consulter le montant de bitcoins affecté à chaque adresse avec la clé publique, et en retracer le parcours depuis leur création.

"Bitcoin, c'est un protocole qui permet de résoudre un problème majeur qu'on a sur internet, c'est-à-dire comment créer de la confiance entre deux personnes qui ne se connaissent pas", ajoute M. France.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.