1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«Être payé pour emprunter» : pourquoi ce ne sera pas possible en France
Le Parisien14/08/2019 à 19:42

«Être payé pour emprunter» : pourquoi ce ne sera pas possible en France

Le monde bancaire tourne à l'envers. Le troisième plus grand établissement financier danois, la Jyske Bank, propose depuis peu un prêt à un taux d'intérêt négatif de -0,5 % sur dix ans. Autrement dit, ses clients rembourseront moins que le capital emprunté. Une première, en Europe, pour un emprunt à taux fixe. Le rêve de tout propriétaire - être payé pour emprunter ! - devient-il réalité ? Pas exactement.Frais de dossier, fiscalité, assurances... Au final, l'opération coûtera tout de même un peu d'argent aux emprunteurs. Et, autre subtilité, ces conditions ultra-compétitives sont réservées à une partie de la clientèle. « Ce n'est pas un prêt destiné aux personnes qui veulent acheter un nouveau logement, mais plutôt à ceux qui veulent améliorer leur logement », explique Mikkel Høegh, un économiste de la Jyske Bank, dans un article du Copenhagen Post.Il n'empêche, cette incongruité interpelle. Alors qu'en juillet - selon l'Observatoire Crédit logement/CSA -, les Français empruntaient en moyenne à 0,96 % sur 15 ans et à 1,14 % sur 20 ans, verra-t-on, bientôt, des prêts à taux d'intérêt négatifs en France ? Les experts que nous avons interrogés en doutent fortement.«Leur informatique n'est pas adaptée»« Pour des emprunts à taux fixe, je ne le pense pas, explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. Les banques font face à de nombreuses demandes de financement. Elles n'ont donc pas besoin de proposer des prêts en dessous de 0 % pour attirer de nouveaux clients. » D'autant que cette étrangeté leur poserait des problèmes pratiques. « Leur informatique n'est pas adaptée », rappelle-t-elle.Reste, aussi, à savoir, si cette pratique est légale. « C'est tout simplement interdit par l'article 1902 du Code civil qui précise que l'emprunteur est tenu de rendre les choses prêtées, en même quantité et qualité, et au terme convenu », souligne Fabrice ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • alvami
    16 août10:21

    c'est simple..la banque fait un dépôt rémunéré!!! ce n'est pas ce qui se fait dans les banques centrales?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer