1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Epargne : la collecte nette a atteint 7 milliards d'euros en janvier, un record depuis 2013
Boursorama avec Newsgene15/03/2019 à 13:26

Epargne : la collecte nette a atteint 7 milliards d'euros en janvier, un record depuis 2013

Les Français ont largement épargné en janvier dernier avec près de 7 milliards d'euros placés sur les Livrets A, les LDDS et les contrats d'assurance-vie. Un record depuis 2013. Pourtant, les rendements de ces placements restent faibles. 

L'épargne des Français est au plus haut en ce début année. En cumulant les placements sur les Livrets A, les Livrets de développement durable et solidaire (LDDS) et les assurances-vie, la collecte nette a atteint sept milliards d'euros en janvier, rapporte boursier.com.

Dans le détail, les épargnants ont placé 4,73 milliards d'euros sur le Livret A et le LDDS, et 2,3 milliards d'euros sur des contrats d'assurance-vie, selon les données de la Fédération Française de l'Assurance (FFA). La progression de l'épargne sur ces produits est de 11% sur un an et de 86% sur deux ans. Il faut remonter à 2013 pour trouver un volume plus important. Il y a six ans, la collecte nette avait même été deux fois plus élevée, atteignant 14,5 milliards d'euros, précise boursier.com.

Des taux pourtant inférieurs à l'inflation

Les rendements de ces produits sont pourtant toujours aussi faibles. L'inflation attendue à 1,3% est supérieure aux taux d'intérêt du Livret A (0,75% jusqu'en 2020) ou du LDDS. En tenant compte de la déduction des prélèvements sociaux, le rendement attendu de l'assurance-vie en euros risque de ne pas dépasser l'inflation lui non plus. Mais les épargnants qui ne veulent prendre aucun risque n'ont guère le choix. 

Le Plan d'épargne logement (PEL) est plafonné à 1% brut (pour les PEL ouverts depuis août 2016). Les PEL ouverts depuis 2018 voient aussi leurs intérêts soumis au Prélèvement forfaitaire unique (PFU). Dans ce cas, le taux baisse  à 0,7%, soit un peu moins que le taux d'intérêt du Livret A qui reste donc, comme le LDDS et l'assurance vie, un produit plébiscité par les Français.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6054097
    16 mars14:14

    L'inflation est calculé sur un panier de ménagère.Il suffit d'acheter ces produits moins chers et vous évitez l'inflation.Après, le livret A devient intéressant.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer