Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Encadrer les loyers est inefficace selon des chercheurs, et pour vous ?

Le Figaro25/06/2015 à 11:01

Début août, l’encadrement des loyers entrera en vigueur à Paris. Et cela hérisse le monde de l’immobilier. Des chercheurs du Massachussets Institute of Technology (MIT), ont déjà dénoncé les effets pervers d’une telle politique. A vous de nous dire ce que vous en pensez.

C’est une étude du MIT, le Massachussets Institute of Technology. Et c’est le think tank Génération Libre qui l’a dénichée parmi les publications du Cato Institute. David A. Autor, Christopher J. Palmer et Parag A. Pathak, trois chercheurs du MIT ont planché sur l’encadrement des loyers. «Ils ont pris l’exemple de l’arrêt de la politique d’encadrement des loyers menée jusqu’en 1994 par la ville de Cambridge (Massachussets), explique le think tank. Entre 1970 et 1994, dans certains quartiers de cette ville américaine, des appartements ont été soumis à une politique stricte.»

Les autorités de l’époque veillaient à maintenir un niveau de prix modéré: les loyers des appartements soumis au contrôle étaient ainsi de 40% inférieurs aux loyers des appartements non contrôlés. Tout le marché immobilier n’était pas soumis à cette règle, ce qui a permis aux chercheurs d’avoir deux échantillons de biens, ceux dans le champ du contrôle et les autres. Une aubaine puisqu’ils ont ainsi pu comparer les conséquences de cette politique qui fut stoppée en 1994 après un réferendum.

Problèmes de maintenance

Que retenir de cette étude? Principalement que les biens soumis à l’encadrement des loyers étaient évalués 45 à 50% de moins que les appartements non encadrés, similaires et situés dans les mêmes quartiers. Mais aussi que les appartements aux loyers contraints rencontraient «plus de problèmes de maintenance que les autres», parce que leurs propriétaires ne les entretenaient plus. En France, les professionnels redoutent justement que le parc immobilier soit moins bien entretenu puisque ce serait en quelque sorte à fonds perdus pour les propriétaires.

La deuxième crainte actuelle des professionnels est que l’encadrement des loyers détourne les particuliers de l’investissement locatif. Elle trouve un écho dans cette étude. Une fois les loyers redevenus libres, les investisseurs ont été de retour. «La fin de l’encadrement a coïncidé avec une vague de nouveaux investissements, la construction de maisons et d’appartements a crû», résume Génération libre.

Selon l’étude du MIT, la fin de l’encadrement des loyers a toutefois entrainé un turn-over des locataires. Quand les loyers sont redevenus libres et ont augmenté, les locataires les moins riches ont quitté les quartiers les plus résidentiels et ont été remplacés par des personnes aux revenus plus élevés.

A un mois du lancement de l’encadrement des loyers à Paris, vestige de la loi Alur de Cécile Duflot, leFigaro immobilier ouvre le débat. Dites-nous, en commentaire, ce que vous attendez ou redoutez de la mise en place de cette nouvelle règle, que Manuel Valls avait présentée comme un test.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.