1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

En France, passer son permis de conduire coûte (très) cher

Le Figaro09/11/2018 à 12:56

Il faut compter en moyenne 1804 euros pour obtenir le permis de conduire

Alors qu'Emmanuel Macron vient d'annoncer une «baisse drastique du coût du permis» de conduire dans le cadre du projet de loi d'orientation des mobilités attendu en fin d'année, Le Figaro fait le point sur son coût actuel. De fortes disparités entre les régions sont à noter, et son coût moyen est très élevé.

En déplacement à Lens, Emmanuel Macron vient d'annoncer une baisse drastique du coût du permis de conduire ainsi qu'une aide à l'acquisition du premier véhicule», à l'occasion du projet de loi d'orientation des mobilités attendu en fin d'année.

Il est vrai qu'en France, passer son permis de conduire coûte cher, voire très cher. Selon une étude de l'UFC-Que-Choisir datant de 2016 et réalisée auprès de 1374 auto-écoles (soit 12% des établissements français à cette période), il faut compter en moyenne 1804 euros pour obtenir le précieux sésame. Dans le détail, le prix moyen du forfait de base (20h de conduite, inscription au code et frais de dossier) s'établit à 1155 euros. L'étude révèle alors que lorsqu'on ajoute les 15h moyenne de conduite supplémentaire prises les futurs conducteurs - à 43 euros moyens par heure -, le total s'élève à 1804 euros. Cela en fait un des permis les plus chers d'Europe.

De fortes disparités selon les régions

Selon les départements, les disparités sont fortes. Sans grande surprise, c'est en région parisienne qu'il est le plus cher. En effet, dans le classement comptant les cinq départements où il est le plus onéreux, seule la Haute-Savoie (2ème, 2129 euros) n'est pas située aux abords de Paris. Dans l'ordre donc, Paris (2140 euros), les Yvelines (2104 euros), les Hauts-de-Seine (2055 euros) et l'Essonne (2042 euros) complètent ce classement. À l'inverse, dans le bas du tableau on retrouve donc des prix assez inférieurs à la moyenne nationale. Le territoire de Belfort (1468 euros), le département du Nord (1484 euros), la Nouvelle-Calédonie (1551 euros), le Gard (1578 euros) ou encore les Pyrénées-Orientales (1589 euros) sont financièrement les départements les plus avantageux pour passer son permis de conduire.

Comment expliquer ces chiffres?

Manquements à la réglementation, surfacturations, barrière à l'entrée pour la concurrence, contraintes juridiques sont autant de responsables du prix très important du permis de conduire. L'étude révèle également que 20,5% des établissements n'affichent pas de forfait en vitrine. Par ailleurs, selon une autre étude de l'UFC datant de 2017, 69% des auto-écoles se targuent de taux de réussite qui ne sont absolument pas les leurs, les différences de résultat avec la réalité étant parfois très importantes. Ils se permettent alors des tarifs plus importants. Enfin, les auto-écoles sont très nombreuses à prétendre que les «frais d'accompagnement», perçus pour convoyer le candidat sur le lieu d'examen du code, sont obligatoires et les facturent plus cher qu'une heure de conduite (68€ en moyenne).

. De quoi refaire du permis de conduire une priorité pour les jeunes.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.