Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En Bourgogne ou à Venise, restaurer de vieilles pierres est toujours une aventure

Le Figaro16/06/2015 à 18:58

Pour redonner vie aux vieilles pierres, il faut de l’énergie, de l’envie et.. de l’argent. À Venise, le palais Garzoni Moro vient d’être transformé en résidence de luxe. En Bourgogne, pour restaurer son château, le propriétaire vend sa collection chez Christie’s.

Restaurer un monument historique est toujours une aventure. Il faut réussir à conjuguer passion et raison, envies et budget, passé et présent. A Venise, ville prisée des Français, un des plus beaux palais du Grand Canal, le palazzo Garzoni Moro, qui a été bâti au milieu du XVe siècle, vient d’être transformé en huit appartements haut de gamme sur un ou deux étages avec vue imprenable. Le palais offre trois façades sur l’eau et compte plus de 200 fenêtres à deux pas du pont du Rialto, en plein cœur de la Sérénissime. C’est l’italien Gruppo Motterle qui a orchestré cette restauration.

Et il a fait le choix d’une décoration résolument contemporaine dans ce lieu historique. Les prix? «Entre 515.000 euros et 2,7 millions d’euros, soit 8000 à 10.000 €/m²», explique Anne Marie Doyle chez Venice Sotheby’s International Realty.

Il faut souvent casser sa tire-lire pour aller au bout de ses rêves

Autre lieu, autre aventure, en Bourgogne cette fois, celle de Jean-Louis Remilleux, producteur d’émissions comme Vu du ciel, Va savoir, Sagas, Secrets d’histoire, qui fut grand reporter au Figaro Magazine. Voilà cette fois une aventure toute personnelle.

«Le château de Digoine, que je restaure depuis plus de deux ans, est désormais sauvé. Mais il reste à reprendre les grandes écuries, les dépendances et surtout le joli “théâtre de société” fréquenté par Sarah Bernhardt et Offenbach. Pour poursuivre cette restauration, je me sépare de ma collection de tableaux, de meubles et d’objets», explique Jean-Louis Remilleux.

Sa collection de plus de 1000 lots - portraits royaux, portraits de chevaux par Carle Vernet, Dreux, Delacroix ou Herring, meubles, objets souvent liés à des personnages historiques - sera donc vendue aux enchères chez Christie’s les 28 et 29 septembre prochains (les estimations vont de quelques centaines d’euros à près de 500.000 € pour certains lots).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.