Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix de l'immobilier font le grand écart

Le Figaro 16/07/2015 à 12:09

INFOGRAPHIE - Chaque semaine, Le Figaro immobilier vous présente avec le Crédit Foncier le portrait immobilier d’une région. Focus sur la future grande région qui regroupera l’Auvergne et Rhône-Alpes.

Avec ses 7,6 millions d’habitants, la nouvelle région Auvergne - Rhône-Alpes est la deuxième région française au niveau démographique (+14% depuis 1990) et économique avec un PIB de 239 milliards d’euros (12% du PIB national). La majorité du PIB régional provient de l’ancienne région Rhône-Alpes, «au détriment» de l’Auvergne. Grâce à son dynamisme, c’est la région où le taux de chômage (8,8%) est le moins élevé de France! Après les Franciliens, les habitants d’Auvergne - Rhône-Alpes sont les mieux rémunérés en France, avec un salaire net de 24.900 euros.

60% de propriétaires et de nombreuses résidences secondaires

Composée de douze départements, la nouvelle région qui prendra forme en 2016 est plutôt dense (109 habitants au km2). A la fois résidentielle et touristique, elle est portée par la métropole de Lyon - où vivent plus de deux millions d’habitants - et par plusieurs villes de plus de 100.000 habitants, comme Saint-Étienne, Grenoble, Clermont-Ferrand et Villeurbanne. Qui sont ses habitants? À 60%, il s’agit de propriétaires. Compte tenu de l’importance du nombre de grandes villes, la motié seulement des résidents d’Auvergne-Rhône-Alpes habitent dans une maison individuelle (51%), une part inférieure à la moyenne nationale (56%). La plupart des habitations (80%), sont des résidences principales.

Avec ses zones montagneuses (le Mont-Blanc et le Puy-de-Sancy) et ses nombreuses pistes de skis qui attirent les vacanciers, l’Auvergne et Rhône-Alpes comptent 12% de résidences secondaires. Soit 2% de plus que dans le reste de l’Hexagone.

Les prix du neuf en hausse

Dans cette nouvelle région, on compte plus de 4,12 millions de logements, situés essentiellement en Rhône-Alpes (81%). Dans l’ensemble, les prix de l’immobilier y sont «assez nettement inférieurs» au reste de l’Hexagone, note le Crédit Foncier. Les logements dans l’ancien sont vendus à 2279 euros le m2 (3211€ au niveau national) et 3135 euros le m2 dans le neuf (3655€ au niveau national). Mais, ces moyennes cachent de très importantes disparités. «Le territoire le plus cher de cette nouvelle région est Rhône-Alpes», indique l’étude.

À Lyon, où le marché de l’ancien est «modérément animé», il faut compter 3000 euros le m2 en moyenne, constate le Crédit Foncier. Dans le neuf (3800 euros le m2), même si les ventes sont restées stables l’an dernier, les prix ont légèrement progressé. Les prix de la capitale des Gaules sont nettement plus élevés qu’à Clermont-Ferrand (1700 euros le m2 en moyenne dans l’ancien). «Les prix sont stables ou en légère baisse, mais sont encore élevés, affichant des disparités importantes et des évolutions contrastées selon les quartiers», estime le Crédit Foncier. Dans la capitale de l’Auvergne, les mises en vente de logements neufs ont elles chuté de 28% en 2014 et les prix sont restés stables (2937 euros le m2 hors parking).

La donne est différente à Chambéry et son agglomération, où les prix font le grand écart. Dans l’ancien, alors que le nombre de ventes a fortement baissé, il faut compter 2200 euros le m2 en moyenne. En revanche, même si les ventes sont peu nombreuses, dans le secteur du Lac du Bourget (Aix-Les-Bains), les prix du neuf sont toujours «structurellement supérieurs à ceux de Chambéry et peuvent toujours dépasser les 4500€ le m2 habitable» précise l’étude.

L’étude du Crédit Foncier ne mentionne pas Annecy et les villes proches de la frontière suisse, où les prix sont élevés. L’envolée récente du franc suisse face à l’euro, qui redonne du pouvoir d’achat aux Français travaillant de l’autre côté de la frontière, mais aussi aux Suisses, a-t-elle encore dopé les prix?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.