1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

En 2017, les super gratte-ciel ont battu tous les records
Le Figaro17/12/2017 à 07:00

EN IMAGES - Cette année, pas moins de 144 tours de plus de 200 mètres ont été achevées à travers le monde, un nouveau record. Les constructions sont réparties à travers 23 pays.

Plus loin, plus haut plus fort, c'est la devise des gratte-ciel depuis plusieurs années. Pour la quatrième fois consécutive, le record du nombre de tours de plus de 200 mètres achevées dans l'année va être battu pour atteindre 144 unités. Pour rappel, ce nombre ne dépassait pas 23 unités en 2000. Et l'année prochaine, à en croire les prévisions du Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH) qui réalise ce pointage, le nouveau record pourrait être porté à 160. Il faut donc espérer que la malédiction des gratte-ciel, cette tendance qui veut que l'emballement de la construction de très hautes tours, annonce un krach économique, ne soit pas pour demain.

» LIRE AUSSI - Il y a 86 ans... Le Figaro décrivait la malédiction des gratte-ciel

Dans le top 5 de ce classement (voir notre diaporama), toutes les tours dépassent 340 mètres pour culminer à 599 mètres avec le Ping An Finace Center, une tour de Shenzhen, en Chine, devançant une tour coréenne à Séoul puis un trio serré d'immeubles de Dubaï. Au total, pas moins de 23 pays sont représentés dans ce palmarès 2017, là aussi un record en matière de diversité. Treize nouvelles villes sont ainsi rentrées dans le club de celles disposant d'une «super-tour» de plus de 200 mètres tandis que 28 d'entre elles ont battu leur record du bâtiment le plus haut. Des indicateurs qui prouveraient, selon le CTBUH, que la crise économique de 2008 est derrière nous.

» LIRE AUSSI - Avec deux ans de retard, la deuxième plus haute tour du monde ouvre ses portes

«Si le nombre de bâtiments achevés est une donnée importante, les chiffres sur la rapide diversification des lieux accueillant des tours de plus de 200 mètres sont le véritable enseignement de cette étude, précise le rapport du CTBUH. En 2007, seules 20 villes étaient concernées par ce phénomène, un record à l'époque. Ce chiffre a aujourd'hui plus que triplé.» Comme pour les années précédentes, la Chine domine largement ce classement. La seule ville du Shenzhen qui détient le record de la plus haute tour de l'année, comptabilise douze nouvelles tours achevées cette année.

Malgré cette écrasante domination asiatique et chinoise, le rapport pointe la montée en force de l'Afrique et de l'Inde tandis que l'Amérique du Nord commence à reprendre des couleurs sur ce marché. L'Europe est quant à elle purement et simplement absente.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer