Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emmanuelle Cosse veut «en finir avec l'anarchie des locations touristiques»

Le Figaro03/05/2016 à 15:36

VIDÉO - Interrogée à l’occasion du Club Immo, Emmanuelle Cosse, la ministre du logement et de l’habitat durable estime qu’il faut mettre fin aux abus.

Les locations touristiques saisonnières illégales sur les plateformes type AirBnB n’en finissent pas de semer la discorde. Emmanuelle Cosse est catégorique: «Aujourd’hui, toutes les villes se saisissent du problème, pas simplement Paris. Toutes les villes du territoire et du pourtour méditerranéen n’en peuvent plus. Il y a des propriétaires voire des locataires qui enlèvent totalement leur bien du marché locatif pour le louer à la semaine. Cela devient une machine à cash, ce sont souvent des revenus qui ne sont pas déclarés, la taxe de séjour n’est pas payée comme c’est le cas pour un hôtel ou un gîte», souligne la ministre.

«Il faut prouver que l’on a droit de louer»

Faut-il suivre pour autant l’exemple de Berlin qui a décidé depuis le 1er mai d’interdire les locations touristiques saisonnières sur les plateformes (sauf pour une chambre dans un appartement)? «Je préconise ce qui a été voté au Sénat. Il faut avoir la preuve que les personnes ont le droit de louer. En tant que ministre du Logement, je dois répondre à une demande sociale très forte, je ne peux accepter que des locataires du logement social mettent leur bien sûr Airbnb. Or, on ne peut l’empêcher dans les règlements de copropriétés. Il faut voir ce que cela veut dire dans les quartiers parisiens où il y a des immeubles entiers sans habitant à la semaine mais uniquement des gens de passage, qui changent en permanence», déplore-t-elle.

Autres conséquences pour la ministre, l’augmentation des prix et un commerce local pénalisé. «Paris est, certes, la première destination touristique mondiale mais ne peut devenir un hôtel à ciel ouvert. Il faut remettre de l’équité, de l’égalité, ça ne peut être l’anarchie totale. Nous devons continuer à loger des actifs dans toutes nos métropoles.»

Revenir à l’esprit initial

Si elle ne condamne pas Airbnb, elle pointe du doigt les dérives «Rappelez-vous ce que c’était au départ: mettre à disposition un canapé ou une chambre pour quelques jours. Il n’y avait pas d’échange financier.» Emmanuelle Cosse souhaite privilégier la transparence la plus totale afin de bannir les abus. «Lorsque l’on récupère des revenus par son bien locatif, cela doit passer par des déclarations aux impôts et une taxe de séjour. Exactement comme pour les personnes qui développent de gîtes touristiques. Aujourd’hui, nous sommes dans un marché totalement dérégulé.» La ministre du Logement espère apporter sa pierre à l’édifice pour y mettre fin. À suivre.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.