Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Elysées Pierre : la régularité malgré la crise

Primaliance04/08/2014 à 00:00

La valeur de réalisation d'Elysées Pierre a progressé de 1,6% en 2013.  Elle s'explique par une politique qualitative de travaux ou de cessions d'actifs obsolètes. En parallèle d'un revenu (33€) qui ne faiblit pas depuis 2008, la SCPI dispose de réserves importantes (14€) qui lui permettent d'envisager sereinement l'avenir.

En 2013, le taux d’occupation financier d’Elysées Pierre (HSBC Reim) a atteint en moyenne 91,76%, un niveau  légèrement à peine en recul par rapport à 2012 (91,81%). Le résultat par part s’établit à 32,8€ et la valeur d’Actif Net de Réalisation par part est en hausse de 1,6% à 574€. Elysées Pierre a donc traversé donc la crise économique de manière plus que satisfaisante. Aujourd'hui, le portefeuille dénombre 125 immeubles. Ce sont essentiellement des bureaux (93,4% du portefeuille) situés à Paris et sa région (93,3%). Alors que les locataires sont en position favorable pour négocier leur loyer, la SCPI a vu ses loyers progresser (1,12%) sous l'effet des investissements réalisées en 2012 ainsi que du prorata de loyers des acquisitions 2013.

Enfin, le taux d'encaissement des loyers s'établit à 99,1%. De quoi permettre à Elysées Pierre de maintenir ses résultats dans la zone des 33€ par part... Ce montant, identique depuis 2008, n'a pas été obtenu sans efforts. Le travail quotidien de la société de gestion sur le terrain est dicté par la volonté d’améliorer l’attractivité des immeubles afin de réaliser des relocations dans de bonnes conditions financières. Dans cette optique, la SCPI a renforcé sa dotation aux provisions pour grosses réparations (4,6m€). 16 biens ont fait l'objet de travaux conséquents tant pour les mettre aux normes et obtenir une labellisation environnementale que pour les rendre plus séduisants. Au total, ce sont  quelques 11m€ à répartir sur plusieurs exercices qui ont été déboursés. Le message est clair, Elysées Pierre souhaite fidéliser ses locataires et trouver une solution rapide et pérenne à leurs attentes en termes d’occupation. Si les actifs d'avenir font l'objet de lourds travaux, à contrario ceux jugés obsolètes sont vendus. L'année dernière, 3 bureaux, 2 commerces et 1 local d'activité (3300m2) ont été cédés tandis que le portefeuille enregistrait l'entrée de 3 ensembles de bureaux (Ivry, Chessy, Suresnes) représentant plus de 25 000m2.

Et 2014? HSBC Reim anticipe une année difficile en termes de location d’immobilier d’entreprise, avec « encore un net déséquilibre dans les négociations en faveur des locataires ». En baisse sensible au 1er trimestre, le taux d'occupation financier (90,3%) et le taux d'encaissement des loyers (96,8 %) conduisent HSBC REIM à délivrer un message prudemment optimiste. Le résultat « restera  sous pression »  mais les « importantes réserves (14€ par part) constituées dès le début de la crise  permettent d’envisager sereinement les années à venir » …Pour s'en convaincre, la société de gestion insiste autant sur les qualités de ses locaux vacants que sur une reprise économique qui « sera très favorable aux résultats futurs d’Elysées Pierre ». En attendant le magazine Mieux Vivre Votre Argent à validé la stratégie d'Elysées Pierre en « la classant 1ère de sa catégorie pour ses performances et sa régularité depuis la crise ».

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.