Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Economiser l'eau permettrait de réduire sa facture de moitié

RelaxNews19/03/2015 à 07:00

Les bains et les douches représentent 39% de notre consommation d'eau. Yellowj/shutterstock.com

(Relaxnews) - Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour ComprendreChoisir, 65% des Français se disent prêts à faire des efforts pour réduire leur consommation d'eau. Bertrand Gonthiez, expert en économie d'eau pour le site ComprendreChoisir et directeur d'Aquavalor, fait le point sur le gaspillage de cette ressource naturelle et sur les solutions pour y remédier.

Dans la vie quotidienne, quels sont les usages qui génèrent le plus de consommation d'eau ?

Les bains et les douches que nous prenons représentent en moyenne 39% de notre consommation d'eau. C'est le premier poste de consommation. L'utilisation d'eau pour les sanitaires arrive en deuxième position. L'eau utilisée pour la cuisine ou la boisson ne constitue elle qu'une infime partie de notre consommation (6% et 1%).

Quel coût le gaspillage de l'eau représente-t'il pour un foyer ?

On consomme deux fois plus d'eau qu'il n'en faudrait. L'eau consommée sur l'année représente environ 500 € par an et par foyer. On considère que le gaspillage d'eau représente environ 200 à 250 euros par foyer et par an.

Y a-t'il des petits gestes à adopter au quotidien pour limiter sa consommation ?

L'eau coule de nos robinets sans que l'on s'en rende compte, sans que l'on prenne conscience de sa véritable valeur. La consommation d'eau est liée à notre comportement et il n'est pas facile de modifier nos habitudes. Pourtant il va falloir le faire rapidement.

Des gestes écoresponsables et très simples peuvent être appliqués sans pour autant modifier le confort auquel nous sommes attachés. Fermer le robinet pendant qu'on se lave les dents. C'est un geste simple qui permet dans le même temps de sensibiliser les enfants à l'économie d'eau. Ne pas laisser couler l'eau de la douche en permanence et réduire le temps passé sous l'eau. Prendre une douche plutôt qu'un bain, car un bain équivaut à deux douches. Enfin, récupérer et utiliser l'eau de pluie, qui est naturelle et gratuite, pour arroser les plantes du jardin.

Dans son habitation, quelles installations sont à privilégier pour de réelles économies d'eau ?

Il existe des moyens écoresponsables très simples à mettre en place pour diviser par deux sa facture d'eau et qui seront pour certains rentabilisés en quelques semaines.

Installer des économiseurs d'eau sur les robinets ou sur les douches. Ils permettront de réduire de moitié la quantité d'eau, mais aussi d'énergie (utilisation d'eau chaude) utilisée, sans pour autant réduire le confort d'utilisation.

Installer une chasse d'eau à double commande sur ses WC. Celle-ci permet de réduire de moitié la consommation d'eau. En moyenne, la chasse d'eau représente l'équivalent de 35€ par an et par personne, soit 140€ pour une famille de quatre personnes. Encore une économie facile à réaliser et qui ne représente pas un gros investissement.

Installer un récupérateur d'eau de pluie pour le jardin. En effet, utiliser l'eau de pluie pour l'arrosage (ou même pour alimenter WC et lave-linge) permet de réaliser de grandes économies d'eau. L'eau de pluie est d'ailleurs bien meilleure pour les plantes que l'eau du robinet.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.