Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dons sur internet : pour conquérir les jeunes, miser sur les nouveaux outils

RelaxNews03/04/2015 à 13:57

En 2013, les dons collectés sur Internet représentaient 9% (200 millions d'euros environ) de l'ensemble des dons déclarés par les Français, qui s'élevaient à 2.226 millions d'euros. ( Champion studio/shutte

(AFP) - Un Français sur quatre donne en ligne et si les seniors privilégient les sites des associations, les plus jeunes plébiscitent les nouveaux outils, sur lesquels les associations doivent miser, indique vendredi le 5e baromètre Limite-Ifop sur les e-donateurs.

Près d'un Français sur quatre déclare avoir fait un ou plusieurs dons par Internet (24%, dont 7% régulièrement et 17% de temps en temps).

Le don par Internet "se banalise" et le clivage devient "marqué entre les seniors, qui privilégient le +e-don classique+ (via les sites internet des organisations), et les plus jeunes, qui intensifient leur utilisation des nouveaux outils de don en ligne (réseaux sociaux, sites de partage vidéo, microdon, page personnelle de collecte, don par SMS et par Internet via leur smartphone, etc)", selon ce baromètre.  

"Les plus jeunes restent un segment difficile à atteindre pour les associations et à convertir à l'acte de don. Pour autant, ces nouvelles générations très connectées sont sensibles et réceptives à tout ce qui se passe sur le web. Les associations ont tout à gagner à y être présentes sous de multiples formes à la fois pour permettre les dons dématérialisés mais également pour gagner en visibilité", analyse Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et stratégies d'entreprise de l'Ifop.

En 2013, les dons collectés sur Internet représentaient 9% (200 millions d'euros environ) de l'ensemble des dons déclarés par les Français, qui s'élevaient à 2.226 millions d'euros.

"Certaines associations en pointe sur internet récoltent les fruits de leur travail puisque leur e-collecte peut atteindre 20% de leurs dons (les Restos du Coeur, par exemple)", précise l'étude.

L'agence Limite préconise d'investir massivement les réseaux sociaux, les plateformes de partage vidéo et tous les nouveaux outils de communication et de collecte en ligne, d'adapter les sites internet aux versions mobiles, d'améliorer l'information en ligne et de cibler leurs publics grâce au webmarketing. Autre recommandation : partir à la conquête des donateurs étrangers, comme le font leurs consœurs étrangères.

Etude réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 9 au 15 janvier 2015 auprès d'un échantillon de 476 e-donateurs français, extrait d'un échantillon de 2.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.