Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Deux nouvelles aides publiques pour les copropriétés en difficulté à partir de 2017

RelaxNews06/10/2016 à 15:22

Depuis 2011, 180.000 rénovations énergétiques de logements ont été aidées via le programme "Habiter mieux". (BrianAJackson / Istock.com)

(AFP) - Quelque 30.000 logements situés dans des copropriétés fragiles ou en difficulté vont pouvoir bénéficier dès l'an prochain de subventions publiques versées par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour réaliser des travaux de rénovation énergétique, annonce jeudi l'organisme.

Mercredi soir le conseil d'administration de l'Anah a voté à l'unanimité deux nouvelles aides pour les copropriétés - celles-ci feront l'objet d'un décret attendu au premier trimestre 2017.

La première étend aux copropriétés le programme phare de l'agence, "Habiter Mieux", en créant la première aide collective de l'Anah destinée aux syndicats de copropriétaires, pour l'ensemble des occupants d'une copropriété. 

Disponible à partir de janvier 2017, cette aide "Habiter Mieux copropriétés fragiles", d'un montant maximum de 3.930 euros par logement financera des travaux de rénovation énergétique permettant un gain énergétique de 35% et une assistance à maitrise d'ouvrage. 

Elle sera complétée par une prime forfaitaire dont le montant sera lui aussi fixé par décret.

La deuxième aide, elle aussi disponible à compter de janvier 2017, d'un montant maximum de 21.000 euros par logement sur 6 ans, financera le "portage ciblé", une technique financière qui permet de traiter les problèmes d'endettement de la copropriété. 

Le portage ciblé offre un soutien aux propriétaires les plus endettés: un opérateur, le plus souvent un organisme HLM, rachète le logement le temps d'y réaliser les travaux nécessaires et de redresser les comptes de la copropriété.

Les ménages dont le logement a été acquis sont accompagnés pour être relogés, et le logement est revendu à un "prix maîtrisé".

Ce portage ciblé peut aussi être utilisé pour racheter un logement sous arrêté d'insalubrité, ou prévenir une acquisition par un propriétaire indélicat. 

A l'heure actuelle, "trop peu d'opérateurs s'engagent dans ce type d'opération car les financements prévus ne couvrent pas l'ensemble des dépenses du portage et engendrent des risques, a fortiori lorsque le redressement de la copropriété est complexe", souligne l'Anah.

L'aide au portage ciblé versée par l'Anah dès l'an prochain, couvrira "la maîtrise d'ouvrage et la conduite de projets, l'accompagnement social et le relogement, les frais de gestion".

L'objectif de l'agence, dont le budget d'intervention de 841 millions d'euros (dont 140 millions provenant du FART, une prime d'État qui complète ses financements), est de contribuer à la rénovation énergétique de 100.000 logements en 2017, dont 30.000 logements de copropriétés fragiles.

Depuis 2011, 180.000 rénovations énergétiques de logements ont été aidées via le programme "Habiter mieux".

Accélérer la rénovation énergétique des bâtiments est l'une des priorités de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.