Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des vignobles de l'impossible à découvrir

RelaxNews13/08/2014 à 10:39

Sur l'île de Lanzarote, les "Zocos" protègent les pieds de vignes du vent et conservent l'humidité. Lagui/Shutterstock.com

(Relaxnews) - La France n'est pas la seule à produire des vins originaux. Partout dans le monde, des amoureux de bons nectars cultivent un savoir-faire souvent ancestral, parfois dans des lieux insolites. Tour du monde de ces adresses pas comme les autres. 

Vin des volcans

L'île volcanique de Lanzarote produit le vin le plus insolite des Canaries. Au coeur d'un sol de lave séchée et exposés à la sécheresse, ces curieux pieds de vigne grandissent dans la vallée de la Geria.

Les "Zocos", murs semi-circulaires de roche volcanique, se dressent devant chaque cep. Ils conservent le peu d'humidité de la terre et limitent l'impact du vent.

Le vin blanc sec et semi-sucré produit dans cette région est considéré comme l'un des meilleurs des Canaries. On peut déguster les productions locales dans les caves de la route des vins de la Geria, El Grifo ou El Stratus.

Il est également possible de se fournir auprès de sites comme grauonline.com ou vinogusto.com.

Compter entre 10€ et 20€ la bouteille.

Vin des sportifs

Dans le canton de Thann (Haut-Rhin), le Rangen est le seul vignoble alsacien à être classé Grand Cru dans sa totalité. Distingué par sa qualité, il demande surtout une forme physique toute particulière lors des vendanges. Ce vin s'épanouit en effet sur un coteau à la pente extrêmement raide de 45°. La parcelle appartenant à la Cave Vinicole Wolfbergerse se vendange d'ailleurs en rappel. 

Sept cépages différents se développent sur ce sol volcanique très riche, du corsé et charpenté Gewurztraminer au très aromatique Muscat.

Des vins, commercialisés entre 10€ et 40€, à découvrir sur le site vinsdurangen.com.

Vin des Andes

C'est en Argentine, dans la région de Cafayate que l'on peut trouver l'exploitation viticole la plus élevée du monde. Au sud de Salta, les vignobles Colomé, Tacuil et Payogasta, cultivés entre 2.200 et 3.000 mètres d'altitude, se perchent fièrement dans la montagne.

Le cépage dominant, le Torrontés, offre un vin blanc fruité souvent comparé au Muscat. Un autre cépage de la région, le Malbec, donne naissance à un vin rouge accompagnant parfaitement les plats de viande.

Le site Internet bouquetaustral.com propose une grande variété de ces vins d'altitude à des prix très raisonnables, moins de 10€ la bouteille.

Vin de glace

Laissé sur ses pieds de vigne durant les mois de décembre et janvier, le raisin canadien subit gel et dégel afin d'intensifier ses arômes. La vendange de ces vins mystérieux se pratique de nuit, afin d'assurer le gel optimal des grains de raisins. Leur pressurage se réalise également à des températures très basses, proches de -13°C.

C'est principalement dans la région de l'Ontario que sont produits ces nectars glacés. Le plus souvent issu d'un cépage Vidal blanc ou Riesling, les "icewines" se targuent de conserver une acidité et une richesse hors du commun. Leur rareté et leur originalité  influencent d'autant plus leur prix.

Comptez au minimum 80€ la bouteille sur vinsdumonde.com.

Vin made in Paris

Lovés dans le Clos de Montmartre,  1.500 m² de vignoble prospèrent au coeur de Paris. Perchés tout proche du Sacré Coeur, des Gamey, des Pinots et des Sauvignons s'épanouissent sous le soleil parisien.

Ce vin, plus fashion que goûteux d'après les consommateurs avertis, n'est vendu qu'une fois par an, lors de la Fête des vendanges, début octobre. Souvent qualifié de "vif", le vin du clos Montmartre est baptisé tous les ans d'un nom original et affublé d'une étiquette collector. En 1996, en l'honneur de l'anniversaire de la chanteuse, la cuvée Dalida eu énormément de succès. Ce fut également le cas de la cuvée Brassens de 2006.

Le vin de Montmartre est généralement mis en vente au prix de 45€.

Vin du désert

La Chine fait décoller sa viticulture, et la province de Xinjiang en devient la principale productrice. Au coeur de cette région désertique, dans la dépression du Turpan, située à 154 mètres sous le niveau de la mer, on cultive la vigne dans une atmosphère extrêmement sèche. Le cépage le plus connu, le Loulan, permet la production d'un Cabernet Sauvignon ou d'un Sauvignon blanc d'une qualité de plus en plus reconnue. Pour l'anecdote, le manga japonais Les Gouttes de Dieu considère le Cabernet Sauvignon Silk Road Loulan Red Wine comme l'un des meilleurs vins du monde.

S'il est vendu dans n'importe quel supermarché de la région, on trouve très difficilement ce vin sur Internet. Le tourisme oenologique et l'exportation viticole pâtissent du dispersement des caves de Turpan et de l'état des routes des alentours.

Vin des cendres

En l'an 79, Pompéi est entièrement ensevelie lors de l'éruption du Vésuve. Depuis 1996, les habitants de la cité romaine travaillent à faire renaître le cépage disparu, jadis planté au coeur de la ville.

Les cendres ayant conservé les anciens plants de vignes, deux hectares ont pu être replantés à l'identique. Quelques parcelles viticoles s'étendent entre les ruines et donnent lieu depuis 2003 à un cru, le "Villa dei misteri" (Palais des mystères). Il a été baptisé d'après l'édifice le plus connu de Pompéi, une villa aux peintures murales très admirées.

Epais et rond en bouche, ce nouveau vin rouge de la maison Mastroberardino n'est produit que trop faiblement pour être commercialisé. Ces dernières années, la récolte a été offerte aux ambassades italiennes faisant la promotion du site romain. À terme, un projet de restauration et de point dégustation est envisagé dans la cité.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.