1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des questions sur votre retraite ? Des «robots de réponse téléphonique» pour vous orienter
Le Parisien02/04/2019 à 09:22

Des questions sur votre retraite ? Des «robots de réponse téléphonique» pour vous orienter

Vous connaissiez déjà les chatbots (de « chat » pour discussion en ligne et « bot » pour robot), ces petits personnages, agents conversationnels automatisés qui peuplent désormais les sites Internet d'entreprises, de la SNCF à Ikea pour vous aiguiller ? Voilà leurs petits frères, les voicebots (de « voice » pour voix et « bot » pour robot). Sorte de « voix intelligente » censée vous connaître, ces « robots de réponse téléphonique » vous orienteront au téléphone en lieu et place d'un être humain lorsque vous appellerez la Caisse des dépôts et consignations (CDC) avec des questions sur votre dossier de retraite. LIRE AUSSI > Comment faire sa demande de retraite en une seule foisPouvez-vous partir à la retraite d'ici trois ans ? Que se passe-t-il si vous avez pris un congé pour création d'entreprise ou une année sabbatique au cours de votre vie professionnelle ? À l'autre bout du fil, le « voicebot » vous posera des questions précises et mémorisera au fur et à mesure de vos coups de fil des informations personnelles vous concernant pour vous éclairer. À noter que pour la Caisse des dépôts et consignations, ce type de technologie présente un avantage non négligeable : le robot téléphonique est joignable sans interruption.Les humains ne seront pas remplacés« Ce service sera accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et va bientôt être déployé grâce aux progrès réalisés autour de l'intelligence artificielle », explique-t-on à la Caisse des dépôts et consignations où l'on assure vouloir « offrir de nouveaux types d'accompagnement ». À noter que les robots ne remplaceront pas encore totalement les voix humaines. « Nous disposons encore de deux centres d'appels, notamment à Angers (Maine-et-Loire) et Bordeaux (Gironde), où répondent 200 conseillers téléphoniques », précise-t-on à la CDC.Tout affilié à une caisse de retraite peut déjà disposer, sur son espace personnel en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer