Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des outils malins pour réduire sa consommation électrique

Le Figaro 12/07/2013 à 09:08
A l'heure où les tarifs sont à la hausse, la PME Avidsen commercialise des systèmes malins pour réduire la consommation électrique.

Les hausses de 5%, coup sur coup, des tarifs EDF au 1er août 2013 et en 2014 à peine officialisées, le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, n'a pas démenti les informations du Figaro selon lesquelle une troisième hausse pourrait intervenir en 2015 ! Ainsi, l'électricité en France pour les particuliers aura augmenté, après le 1er août, de 28% depuis 2006, selon un calcul de l'AFP. La Commission de Régulation de l'Energie (CRE), le gendarme du secteur, a par ailleurs estimé à 30% la hausse prévisible du prix de l'électricité entre 2012 et 2017.

Face à ces hausses, comment les particuliers peuvent-ils mieux contrôler leur consommation? Quelques outils simples peuvent les y aider, comme ceux proposés par la PME Avidsen, basée à Chambray-Lès-Tours (37), qui conçoit, développe et commercialise des systèmes électroniques et numériques innovants pour la maison connectée.

«Lorsque vous êtes au volant d'une voiture, sans compteur de vitesse, comment voulez-vous connaître et adapter votre allure? De même, pour notre consommation d'électricité. Il suffit simplement de voir en temps réel nos dépenses afin de les comprendre, de les optimiser et même de les réduire de 20%», affirme Alexandre Chaverot, président d'Advisen.

La PME, qui emploie 80 personnes en Europe, a ainsi développé plusieurs outils malins pour réduire sa consommation électrique.

ole «SPARA», un indicateur de consommation d'électricité (99 euros). Grâce à un capteur sans fil, relié à un émetteur, placé simplement autour de la phase du compteur électrique, il est possible de savoir en temps réel quelle est la quantité d'énergie consommée par un foyer et la valeur financière équivalente. Le consommateur peut se déplacer facilement dans sa maison avec le moniteur sans fil, pour allumer et éteindre des appareils électroménagers et constater du coup les variations de consommations électriques.

o une gamme de calculateurs d'énergie (à partir de 19,90€). Simple ou multiprise, ces calculateurs permettent de mesurer et de visualiser sur leur petit écran LCD la puissance en temps réel, la consommation, le ratio et le coût d'utilisation d'un ou plusieurs appareils électriques.

o des multiprises qui pensent à couper la veille des appareils comme la TV (24,90 €), le Home Cinéma (29,90€), l'ordinateur (29,90€)... à votre place, permettant ainsi d'éviter toute dépense d'énergie inutile. Selon le baromètre AFP-Powermetrix, les télévisions, consoles de jeu, ordinateurs... mis en veille représentent près de 11% de la facture d'électricité, soit 86 euros par foyer. «Cela correspond à 7 ou 8 ampoules de nouvelle génération laissées allumées 365 jours par an et 24 heures sur 24! Au total, le coût de cette consommation passive représente quelque 2300 mégawatts, soit 2 milliards d'euros par an, plus que la production de deux réacteurs nucléaires d'EDF!» affirme Avidsen.

o Une box domotique, la Thombox (299 euros TTC), pour réaliser des économies d'électricité mais aussi de gaz, d'eau, etc... Avidsen, qui détient la licence exclusive en Europe de la marque Thomson pour les outils de vidéo surveillance, alarme, domotique a mis au point la gamme T Connect THOMSON pour la maison connectée. Le système est composé d'une box, la Thombox, et d'une trentaine d'objets connectés pour faire des économies d'énergie et alléger ainsi les factures. La Thombox se couple avec la box Internet du foyer et se connecte ainsi avec l'éclairage, la motorisation des volets, l'alarme, la climatisation, l'arrosage automatique, l'interphone à l'entrée etc.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.