Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des femmes de plus en plus savantes (mais pas plus riches qu'avant)

Pratique.fr19/04/2016 à 14:00

D’après une étude de l’INED publiée le 12 avril 2016 qui s’intéresse au niveau de diplôme des conjoints lors de leur première union, l’infériorité académique de la femme au sein du ménage qui était la norme au XXe siècle s’est inversée.

Les femmes sont en moyenne plus diplômées que leur conjoint

Une révolution sociétale

En moyenne les femmes sont à présent plus diplômées que leur mari. L’auteur de cette étude Milan Bouchet-Vallat, sociologue et enseignant à l’université Paris 8, explique que “les normes de féminité qui prévalaient jusque dans les années 1960 ont changé. Avant cette date, les hommes nés avant la deuxième guerre mondiale avaient tendance à considérer qu’une femme dotée d’un diplôme élevé pouvait se désintéresser de la vie familiale“.

Mais les inégalités perdurent

L’INED indique, malgré cette évolution à priori positive, que le salaire des femmes est toujours sensiblement inférieur à celui des hommes, et ce pour le même travail effectué. Les femmes ayant effectué leurs études à Science Po sont par exemple, d’après l’économiste Anne-Boring, payées 30% moins que leurs confrères masculins un an après leur entrée dans le marché du travail. Cet écart s’observe dans de nombreux secteurs. Aux États-Unis, la moyenne est d’un écart de 10% entre le salaire d’une femme et celui d’un homme pour le même travail, le même niveau d’étude et la même expérience.

Un rapport publié récemment par l’Organisation internationale du travail a montré qu’à ce niveau la situation des femmes actives dans le monde ne s’était pas améliorée depuis ces vingt dernières années. Pire : les femmes connaissent plus le chômage que les hommes alors qu’elles sont plus diplômées. 46 % des femmes en âge de travailler (à partir de 16 ans) étaient actives en 2015 contre 72 % des hommes.

Plus les postes sont élevés, plus la tradition se fait lourde

Au sujet des salaires en France, l’INSE a dévoilé en 2013 que ces inégalités allaient crescendo lorsque le poste concerné était plus hiérarchiquement élevé. Plus le salaire est important plus l’écart se creuse en hommes et femmes : à même niveau d’étude et expérience, une femme appartenant au pourcentage des cadres les mieux rémunérés toucherait en moyenne 34,58 % de moins qu’un homme pour le même poste.

Les clichés ont la peau dure

Parallèlement à cela, les femmes restent sous-représentées dans les disciplines scientifiques et sont souvent amenées à se diriger vers des filières moins lucratives.

Qui plus est, le modèle qui fait du statut de l’homme une donnée prédominante dans la fondation d’un foyer ou d’une relation de couple perdure et provoque une plus grande difficulté pour les hommes non diplômés à trouver une compagne. L’écart s’agrandissant, cette donnée ne paraît pas prête à s’inverser de sitôt.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.