Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des chèques de réduction sur les logements neufs

Le Figaro19/10/2012 à 13:41
Un site propose aux promoteurs immobiliers un nouveau canal de commercialisation pour leurs programmes. L'innovation consiste à offrir des réductions de prix aux clients en rognant sur les commissions.

Alors que les ventes de logements neufs s'essoufflent depuis le début de l'année, un nouveau service se propose de redynamiser le secteur. Lancé il y a quelques jours, le site cheque-immo.com propose aux promoteurs immobiliers de tester un modèle de commercialisation inédit pour leurs programmes tout en garantissant des réductions de prix aux acheteurs. «Les canaux de ventes dans le neuf restent traditionnels, ils n'ont pas évolués depuis des décennies. Nous avons cherché un système innovant qui renouvelle le secteur», explique Valérie Latgé-Prion, co-fondatrice du site. Partant du principe que les candidats à l'achat ont pour premier réflexe de se tourner vers Internet lorsqu'ils recherchent un bien, les créateurs de cheque-immo.com offrent aux professionnels de booster leur notoriété en exposant les biens à vendre sur leur site. «L'idée est de créer du trafic. Nous négocions directement avec les promoteurs pour qu'ils nous confient leur bien et fixons avec eux le montant d'une commission. Nous n'exigeons pas d'exclusivité, les appartements terrains et maisons peuvent toujours être commercialisés par les canaux habituels. Nous ne sommes rémunérés qu'en cas de conclusion de la vente», précise Valérie Latgé-Prion.

Pour attirer les clients, et c'est là que réside l'innovation, cheque-immo.com propose aux acheteurs de payer les biens moins chers. Le site s'engage à reverser la moitié de la commission qu'il a négociée avec le promoteur sous forme de bon de réduction, sorte de chèque cadeau qui va venir diminuer le prix d'achat de l'appartement et qui peut atteindre 3 à 5 % du prix du bien. «Nous supportons l'intégralité de l'effort commercial, la marge du promoteur reste intacte», assure Valérie Latgé-Prion. Concrètement, les acheteurs précisent leur souhait sur le site qui leur propose en échange des biens correspondant à leurs critères. Si l'acheteur trouve un bien qui l'intéresse, il peut alors télécharger un «chèque», puis prendre contact directement avec le promoteur du programme qui appliquera la réduction de prix correspondante. «Le seul lien contractuel qui nous lie est celui que nous avons tissé avec le promoteur du bien. L'acheteur qui télécharge le chèque n'est aucunement obligé de conclure la vente. Il ne devient pas non plus prioritaire pour la transaction. Il obtient simplement la possibilité de payer moins cher l'appartement ou la maison qui l'intéresse, s'il souhaite aller au terme de la démarche», explique la co-fondatrice.

Environ 600 biens issus du catalogue d'une dizaine de promoteurs, majoritairement situés dans le sud de la France, sont référencés sur le site. «C'est une nouvelle façon de vendre et un canal intéressant qui permet de réduire les prix sans dégrader l'image du bien», explique Ouafa Bourghdadi, directrice commerciale de France Terre Midi-Pyrennées, l'un des professionnels qui a décidé de «jouer le jeu» en confiant tous ses programmes en cours à cheque-immo.com. Le site ouvert le 8 octobre lui aurait déjà permis d'avancer sur un projet avec un client. Du côté des grands noms du secteur, l'initiative est encore méconnue. Kaufman & Broad affirme ne pas encore avoir connaissance de l'initiative. Quant à Nexity, si le groupe confirme avoir été contacté, il n'est pour l'instant que dans une phase de découverte. «Nous faisons connaissance», affirme le promoteur qui préfère rester prudent face «aux politiques de rabais». Cheque-immo.com espère néanmoins convaincre. Une campagne publicitaire, avec notamment des spots télévisés, est en préparation. Valérie Latgé-Prion assure que cela devrait permettre de faire aboutir des pourparlers en cours. D'ici à la fin de l'année, le site entend proposer au moins 1200 biens à la vente.

LIRE AUSSI:

» La crise du logement neuf s'aggrave en France

» Chute des ventes de logements neufs

» Logements neufs: nouvelle chute

» Le gouvernement dévoile l'après-Scellier

» Logement: l'appel d'Ayrault aux banques et aux assureurs

» Profitez des dernières heures du régime Scellier


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.