Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des catalogues de jouets révolutionnent les genres

Le Figaro05/11/2012 à 17:58
Pour Noël, les Magasins U ont distribué un catalogue où la plupart des clichés sexistes sont inversés. D'autres enseignes spécialisées dans le jouet préfèrent elles abandonner les sections «filles» et «garçons» au profit de pages thématisées et unisexes.

Extrait du catalogue Super U
Extrait du catalogue Super U

Un petit garçon qui tient dans ses bras un poupon et joue à faire la cuisine, une petite fille qui s'amuse avec une voiture télécommandée ou une grue... le catalogue de Noël des Magasins U a agréablement surpris plusieurs parents, qui n'ont pas manqué de partager leur contentement sur les réseaux sociaux. Exit les pages «garçons», remplis de jeux d'aventures et d'imaginaire, et les pages «filles», dévolues aux activités maternantes, ménagères et de séduction (maquillage, coiffure, bijoux); ici, les clichés sont détournés.

«On avait pour tradition de mettre dans nos prospectus des garçons qui font du bricolage et des filles qui jouent à la dînette. Mais plusieurs parents nous ont fait remarquer que ça ne se passait pas forcément comme ça chez eux», explique-t-on chez les Magasins U. «Ça nous a fait réfléchir, et on a décidé de mettre en scène ces situations dans notre catalogue.» Mais l'enseigne de moyennes et grandes surfaces retoque tout militantisme. «On a écouté une demande de notre clientèle. Nous sommes avant tout des commerçants!»

Catalogues «garçons/filles» ou catalogues thématiques

La question des catalogues de jouets sexistes interpelle depuis plusieurs années associations féministes, égalitaristes mais aussi simples parents. «À l'heure où, dans la société, les femmes ont conquis certaines sphères professionnelles et politiques réservées aux hommes, pourquoi les jouets continuent-ils de refléter une division si archaïque des rôles sociaux?», s'interrogeait en 2006 l'association Mix Cité, qui a organisé de nombreux happening dans les magasins de jouets au cours des dernières années et rencontré à ce propos la Halde en 2010.

Les choses ont-elles changé aujourd'hui? Un coup d'oeil aux catalogues de Noël actuellement distribués dans les boîtes aux lettres montrent que les pages «filles» et «garçons» ont encore la cote dans les prospectus des hyper et supermarchés. A contrario, les enseignes spécialisées dans le jouet ont évacué ces pages au profit d'un découpage thématique: jeux d'extérieur, d'imitation, de constructions, créatifs... «Cela fait dix ans que nous étudions cette problématique», explique au Figaro Franck Mathais, directeur des ventes et des relations clients chez La Grande Récré. Pour cette grande enseigne, le prospectus des Magasins U n'est pas un exemple à suivre.

«On pose un regard d'adulte sur des problèmes d'enfants. Or, l'enfant veut faire comme à la maison et imiter ses parents. Il va reproduire ce qu'il voit. Chez lui, son père peut faire la vaisselle et sa mère le bricolage, ou bien l'inverse. Du coup, nous préférons nous adresser à l'enfant, dans le catalogue comme en magasin, de manière universelle, et non segmentante. Un aspirateur sera présenté comme une activité unisexe, et pas réservée aux filles ou aux garçons», détaille Franck Mathais.

Des jouets d'imitation unisexes

Une fille qui bricole, un garçon qui fait le ménage. Capture d'écran des pages Tim&Lou du catalogue de La Grande Récré
Une fille qui bricole, un garçon qui fait le ménage. Capture d'écran des pages Tim&Lou du catalogue de La Grande Récré Dans cette optique, l'enseigne a développé la gamme de jouets Tim&Lou, qui propose aux enfants des jouets d'imitation unisexes. Le bleu et le rose sont bannis au profit de couleurs neutres, comme l'orange, le violet ou le vert. Sur l'emballage, un garçon et une petite fille sont dessinés «en situation». Ainsi, la caisse à outils met en scène Tim avec une perceuse et Lou avec un marteau.

«C'est une gamme nationale, disponible uniquement dans notre réseau, qui monte en puissance depuis plusieurs années», explique le responsable de La Grande Récré. Mais selon lui, il sera difficile de voir les géants du jouet, qui ciblent un marché mondial où on ne se pose pas forcément les mêmes questions sur les relations hommes-femmes, fabriquer des jouets similaires. «Nous avons répondu à une problématique nationale avec cette gamme.»

Toutes les activités peuvent-elles être «désexualisées» de la même manière que le bricolage ou le ménage? Pour Franck Mathais, tout dépendra de l'évolution de la société. Actuellement, les activités de pouponnage sont les plus difficiles à ouvrir aux garçons. «On ne peut pas dire aux garçons de "jouer à la maman", ce n'est pas logique. Il faudrait les faire "jouer au papa". Mais ça veut dire quoi? Ça reste très flou et très nouveau. Pouponner son enfant reste encore une tâche majoritairement féminine. Nous sommes à l'écoute des parents et des enfants pour faire évoluer nos gammes, mais cela ne se fera que très lentement, au rythme de la société.»

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.