Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des Américains misent 2 milliards sur ce complexe de loisirs espagnol

Le Figaro01/12/2016 à 16:23

Le géant de l’immobilier américain Cordish compte investir plus de 2 milliards d’euros près de Madrid pour y créer un complexe de loisirs et de casinos. Il a déjà acheté 134 hectares de terrain et compte créer 56.000 emplois.

La compagnie américaine Cordish a annoncé jeudi avoir proposé à la région de Madrid d’investir plus de 2 milliards d’euros près de la capitale espagnole pour la création d’un complexe de loisirs et de casinos, en assurant que 56.000 emplois pourraient être créés. L’Espagne avait déjà connu, en 2012 une très vive polémique quand un autre groupe américain avait présenté un projet de construction d’un méga-casino, finalement enterré en 2013.

» À lire aussi: Le méga-centre ludique et commercial d’Auchan se cherche un avenir

Cette fois, le groupe Cordish fait valoir qu’il a déjà acheté 134 hectares de terrains à Torres de la Alameda, près de Madrid. Son complexe comprendrait des hôtels, des restaurants, des centres de conférences et des espaces consacrés aux jeux d’argent et de hasard, a expliqué devant la presse l’Américain Joseph Weinberg, se présentant comme un «partenaire» de Cordish.

Jusqu’à 3 milliards

«Nous pensons que c’est un accord gagnant-gagnant pour tout le monde et nous ne nous attendons à aucune opposition», a-t-il dit. Le groupe Cordish, géant de l’immobilier dont le siège est à Baltimore (nord-est des États-Unis), a sollicité des autorisations auprès du gouvernement régional de Madrid mercredi et espère une réponse d’ici cinq ou six mois, a dit M. Weinberg. «Nous croyons qu’il y a de fortes chances que nous puissions augmenter l’investissement jusqu’à trois milliards d’euros, en ajoutant davantage d’hôtels et d’espaces de congrès, avec le temps», a-t-il surenchéri.

L’Espagne avait été échaudée, il y a trois ans, quand le groupe américain Las Vegas Sands, dirigé par le milliardaire Sheldon Adelson avait abandonné son projet très controversé de construction de méga-casino. Les autorités espagnoles avaient considéré que Las Vegas Sands avait des exigences incompatibles avec les législations espagnole et européenne, notamment en matière fiscale. Le groupe avait fait miroiter la possibilité d’investir 22 milliards d’euros dans un vaste complexe - de douze hôtels, trois terrains de golfs six casinos, etc. - et assurait que cela créerait jusqu’à 260.000 emplois...

Craintes de blanchiment

Mais la polémique autour de cet «EuroVegas» avait enflé au fil des mois, les opposants redoutant qu’il favorise le blanchiment de capitaux et les intérêts des mafias de la prostitution. Cordish a assuré que son projet était différent et ne consacrerait que 10% de la surface aux jeux d’argent. «Notre démarche ne vise pas à créer un environnement du type Las Vegas», a assuré le vice-président exécutif en charge du développement, Abe Rosenthal. Le groupe Cordish, fondé en 1910, a déjà développé des quartiers de loisirs dans différentes villes américaines dont Baltimore, Philadelphie et Atlantic City.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.