Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départs en vacances : pourquoi les tarifs grimpent

Le Figaro16/02/2013 à 13:22
INFOGRAPHIE - Peu de billets Prem's SNCF sont proposés sur les trains partant aux heures de pointe et la majorité des billets sont vendus au prix fort.

Les départs en vacances débutent ce samedi 16 février pour la zone B (Aix-Marseille, Lille, Nice, Strasbourg,....) et les voyageurs qui auront oublié de réserver leur billet de train à l'avance vont devoir payer le prix fort, contrairement aux passagers qui auront anticipé leurs voyages. Mais pourquoi la SNCF pénalise-t-elle les retardataires?

«Nous avons un prix de référence homologué par l'Etat que nous n'avons pas le droit de dépasser et à partir duquel nous proposons plusieurs tarifs, réductions et petits prix», explique-t-on à la SNCF. Le train est donc découpé en paliers de prix progressifs (nombre de places en Prem's, à -25%, à -50%, etc). «Et plus le train se remplit, plus vous franchissez les paliers dans le temps, plus le prix des billets augmente, explique un porte-parole de la SNCF. C'est pourquoi on conseille à nos voyageurs de s'y prendre tôt pour payer moins cher».

«C'est un peu comme des traders»

La SNCF pratique ce que l'on appelle le «Yield Management». Comme les compagnies aériennes et les hôtels, elle cherche en permanence à optimiser le taux de remplissage de ses trains afin d'en dégager un maximum de revenu. En somme, plus la SNCF sait d'avance qu'un train va facilement se remplir, plus elle va augmenter le nombre des places à prix élevés. À l'inverse, si elle sent qu'un train ne sera pas fréquenté, elle augmentera le nombre de ses billets Prem's et ceux en tarifs réduits pour attirer le voyageur qui souhaite économiser quelques euros. «C'est un peu comme des traders, ils spéculent sur les prix, ils parient», explique un agent de voyage qui a souhaité garder l'anonymat. Et si la SNCF se trompe dans ses pronostics et qu'elle ne parvient pas à remplir un train, elle peut, en cours de route, accroître son offre à bas prix pour optimiser le taux de remplissage. La preuve par l'exemple.

differences de tarifs sur un trajet en tgv entre paris et lyon

Comparons la composition de deux TGV Paris-Lyon. Le premier part le 12 avril prochain en heure de pointe, à 7h53 . Sur l'ensemble de ce train comprenant 510 places* (182 en première classe, 328 en seconde), 108 places sont à prix réduits (dont 7 en Prem's) et 399 places sont vendues en Plein tarif loisirs. La majeure partie du train va donc être vendue à plein tarif. Pour résumer, «en période de pointe, la SNCF ne fait pas de cadeau, la plupart des clients devront payer le prix fort», explique le même agent.

En revanche, «en période normale, leur offre est un peu plus agressive afin de séduire davantage de clients», poursuit le professionnel. Ce même TGV, partant en période normale un samedi matin à la même heure (le 13 avril), affiche une offre beaucoup plus équilibrée. Sur l'ensemble des wagons, on trouve 225 places à prix réduits (dont 37 billets Prem's) et 282 places en Plein tarif loisir.

Pour les départs de dernière minute et éviter les prix élevés de la SNCF, pensez au covoiturage ou aux sites de revente de billets, tels que Troc des trains ou Kelbillet.com.

* Sur l'infographie, nous n'avons pas tenu compte des trois places qui ne sont pas mises en vente

LIRE AUSSI:

» La SNCF va augmenter ses prix de 2,3% le 24 janvier

» La SNCF lance un Paris-Lyon en bus à 29 euros

» Tarifs SNCF: «Nous souhaitons plus de transparence»


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.