Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Départementales : découvrez les lieux où siégeront vos élus

Le Figaro26/03/2015 à 22:02

EN IMAGES - Un temps menacés de disparition, les conseils départementaux (ex-conseils généraux) conservent de beaux restes et des locaux souvent impressionnants. La preuve en six exemples.

La période des grands chantiers dans les départements a beau faire partie du passé, particulièrement au début des années 2000, les anciens conseils généraux conservent souvent un beau patrimoine immobilier. Bâtiments futuristes ou imposantes bâtisses anciennes rénovées au goût du jour, bon nombre d'hôtels du département en imposent.

Côté taille, c'est sans doute le Vaisseau Bleu abritant le conseil départemental des Bouches-du-Rhône à Marseille qui détient la palme. Achevé en 1994, le bâtiment de plus de 70.000 m2 était présenté à l'époque comme le bâtiment public le plus cher jamais construit en province depuis la Libération. Rapidement, ce n'est pas que son architecture qui a suscité la polémique mais aussi les dépassements de coûts du chantier. Note finale: 1,6 milliards de francs (l'équivalent de 240 millions d'euros, sans tenir compte de l'inflation).

Dans le genre futuriste, la Haute-Corse a opté pour un bâtiment en forme de soucoupe, à Bastia. Sans doute peu sensible à l'architecture, la chambre régionale des comptes pointait en 2013 que la structure était surtout en sureffectif et connaissait un taux d'absentéisme allant crescendo ces dernières années.

Tradition et modernité

Mais les Départements restent largement attachés aux vieilles pierres. Ainsi, à Bourges, l'assemblée départementale du Cher se réunit dans l'ancien palais du duc Jean de Berry, construit à la fin du XIVe siècle. Une autre tendance forte consiste à faire coexister l'ancien et le moderne. A Pau, la bâtisse a été construite à la fin du XXe siècle sous l'œil attentif de François Bayrou. L'une des deux ailes est accolée à la falaise qui borde le centre-ville tandis que la seconde offre une large façade vitrée qui contraste avec le château de Pau et les autres bâtiments anciens sur les hauteurs.

Quant au conseil général de Haute-Loire, au Puy-en Velay, il s'est tout simplement offert les services de l'architecte réputé Jean-Michel Wilmotte pour réhabiliter et étendre l'hôpital général de la ville, bâti en 1677, afin de s'y installer sur 12.500m². Plus récemment encore, l'hôtel du département de la Haute-Vienne, à Limoges, s'est offert un lifting à près de 30 millions d'euros en 2010. Pour ce tarif, la collectivité a réhabilité et étendu un bâtiment classé du XVIIe siècle pour le porter à 16.600 m² et 3 900 m² de parking.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.