Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Déclaration de revenus 2011 : mode d'emploi

Le Figaro15/05/2012 à 20:11
Tout ce que vous devez savoir pour remplir votre formulaire papier ou sur Internet.

Comme chaque année, vous allez remplir votre déclaration de revenus. Si vous optez pour le formulaire papier, vous avez jusqu'au 31 mai à minuit pour l'envoyer par La Poste ou le déposer dans la boîte aux lettres de votre centre des impôts (son adresse figure en première page de votre imprimé 2042). Si vous choisissez d'effectuer votre déclaration en ligne (impots.gouv.fr), vous bénéficiez d'un délai supplémentaire: jusqu'au jeudi 7 juin pour les télédéclarants résidant dans les départements numérotés de 01 à 19, jusqu'au jeudi 14 juin pour ceux des départements 20 à 49 et jusqu'au jeudi 21 juin pour les départements 50 à 974.

Votre situation familiale

Vérifiez sur votre déclaration que les informations concernant votre situation familiale sont justes. En cas de changement, vous indiquerez, page 2 de votre déclaration, la date du mariage, de la conclusion du pacs, du divorce, de la rupture du pacs, ou encore du décès de votre conjoint. Si vous êtes veuf ou divorcé au 1er janvier 2011, que vous vivez seul à cette date et que vous avez élevé seul pendant au moins cinq ans un enfant aujourd'hui imposé distinctement, vous devez cocher la case L. Vous bénéficierez alors d'une demi-part supplémentaire. Si vous aviez droit à cette demi-part en 2008 (dernière année où l'on pouvait disposer de cet avantage sans avoir à justifier d'avoir élevé son enfant seul pendant au moins cinq ans), vous en conserverez le bénéfice cette année, mais l'économie d'impôt sera limitée à 400 euros, contre 680 euros l'an dernier.

Une seule déclaration l'année du mariage

Si vous vous êtes mariés ou avez conclu un pacs en 2011, vous n'avez, contrairement aux années précédentes, qu'une seule déclaration à remplir. Vous y mentionnerez l'ensemble des revenus de votre couple perçus en 2011 et la totalité des charges supportées par l'un et l'autre ouvrant droit à une déduction, une réduction ou un crédit d'impôt. Vous pouvez toutefois opter pour une déclaration distincte pour l'ensemble de l'année, mais cette option est irrévocable. Si vous optez pour l'imposition commune, utilisez l'une des deux déclarations préremplies que vous avez reçues, en la complétant des revenus de l'autre conjoint, et en apportant toutes les modifications nécessaires cadre A de la page 2.

Deux déclarations en cas de séparation

En cas de divorce ou de rupture de pacs en 2011, vous êtes désormais imposables individuellement pour l'ensemble des revenus de l'année de séparation. Vous devrez donc remplir deux déclarations distinctes. Utilisez la déclaration préremplie au nom du couple, en rayant les revenus de votre ex-conjoint et en apportant les modifications nécessaires cadre A de la page 2. Votre ex-conjoint devra utiliser un imprimé vierge.

Changement d'adresse en cours d'année

Si vous avez déménagé en 2011, vous devez indiquer votre nouvelle adresse sur la première page de la déclaration. Mais celle-ci devra être envoyée au centre des impôts de votre ancien domicile.

Vos enfants

C'est sur la page 2 que vous indiquerez la naissance d'un nouvel enfant. Si un enfant majeur demande son rattachement à votre foyer fiscal, vous remplirez le cadre D de cette même page.

Si l'un de vos enfants est au collège, au lycée ou dans l'enseignement supérieur, pensez à cocher les cases correspondantes cadre 7, page 4, lignes 7EA à 7EG. Vous bénéficierez alors d'une réduction d'impôt (61 € pour un collégien, 153 € pour un lycéen et 183 € pour un étudiant).

LIRE AUSSI:

» INFOGRAPHIE - Combien allez-vous payer d'impôts cette année?

» Revenus fonciers: choisir le meilleur régime fiscal

» Les nouveles règles pour déclarer vos revenus (Le Particulier)

SERVICE:

» Calculez votre impôt sur le revenu, avec notre simulateur (Le Particulier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.