1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CSG : l'État viserait une hausse de 2 à 4 points
Le Figaro11/07/2012 à 10:19

Le Canard Enchaîné affirme que l'ampleur de la hausse dépendra des prévisions de croissance. Le gouvernement n'avait récemment pas démenti un tel projet.

Qui ne dit mot consent. Le ministre de l'Économie, Pierre Moscovici et son collègue du Budget, Jérôme Cahuzac, n'ont récemment pas démenti un projet de hausse de la Contribution sociale généralisée (CSG). Or, selon un conseiller de l'Elysée cité par le Canard Enchaîné ce mercredi, «une hausse de la CSG est inévitable, l'an prochain, mais ce n'est pas le moment de l'annoncer».

L'hebdomadaire satirique précise que Bercy planche depuis une semaine sur une hausse de cette taxe comprise entre 2 et 4 points. L'ampleur de cette hausse dépendrait des prévisions de croissance de l'État. Si l'estimation d'un taux de croissance de 1,4% en 2013 est maintenue, la hausse serait de 2 points mais si les perspectives se dégradent, l'augmentation pourrait être supérieure.

Un point de CSG en plus rapporte 11 milliards

Une telle augmentation pourrait en tout cas assainir les finances de la Sécurité sociale puisque un point de CSG en plus sur tous les revenus (d'activité, indemnisation chômage, retraites, revenus du patrimoine et de placements) rapporte près de 11 milliards d'euros.

Outre le gouvernement, la CFDT serait favorable à une hausse de la CSG. De fait, le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, s'est récemment dit pour un basculement «d'une partie du financement de la protection sociale sur la CSG». «Le constat, c'est que malheureusement le financement de la protection sociale porte quasiment uniquement sur le travail alors que de nombreux autres revenus, autres que le travail, ne financent pas la protection sociale, revenus du capital et du patrimoine», a-t-il noté.

Mais d'autres acteurs pointent l'inégalité de cet impôt qui, contrairement à l'impôt sur le revenu, est un prélèvement proportionnel. L'économiste Jacques Attali avait jadis déclaré: «Avec la CSG, la gauche a trouvé le moyen d'inventer une fiscalité injuste».

LIRE AUSSI:

» «Hollande prépare le terrain à une hausse de la CSG»

» Hollande ouvre la porte à une hausse de la CSG

101 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mpincon
    17 juillet12:44

    L'impôt proportionnel est l'impôt le plus juste qui soit .Ceux qui prétendent qu'il est injuste sont contre notre système économique et pour une égalité utopique et malsaine !

    Signaler un abus

  • mpincon
    17 juillet12:41

    Bonjour .En fait , c'est bien la TVA l'impôt le plus juste qui soit : tout le monde paye à proportion de ses dépenses !Appamée

    Signaler un abus

  • M8050982
    12 juillet08:43

    pourquoi s’arrêter à 4% allons jusqu'à 10 ou 20 et plus de déficit.surtout on ne touche pas à la dépense. on ne fait pas de réforme.30 ans que l'on fait ça, ça n'a jamais marché mais on continue.

    Signaler un abus

  • big_deal
    12 juillet08:06

    Faut le dire : la France est en faillite , point barre.Commencer par diminuer le train de vie de l'état.

    Signaler un abus

  • r.espic
    12 juillet08:01

    Restez à la maison et Attendez les aides sociales, surtout si vous êtes étranger.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer