1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Crypto-monnaies : un prélèvement forfaitaire sur les plus-values
Pratique.fr12/11/2018 à 09:20

En raison d'une fiscalité punitive et floue, les acteurs de la crypto-monnaie se plaignent depuis plusieurs mois. Face à cette situation, le député Éric Woerth a déposé un amendement pour le prélèvement forfaitaire unique en matière de crypto-monnaie.

Crypto-monnaies : un prélèvement forfaitaire sur les plus-values / iStock.com - Peshkova

Les acteurs français du secteur de la blockchain désirent la clarification de la fiscalité se rapportant aux crypto-monnaies. Leur doléance a enfin été entendue et les mesures nécessaires ont été prises pour améliorer la situation. Voici tout ce qu'il faut retenir de la crypto-monnaie.

Le nouveau régime fiscal des crypto-actifs

Cela fait des mois que les acteurs de la communauté Blockchain et bitcoin réclament la clarification du régime fiscal des plus-values sur les crypto-monnaies. En effet, ils estiment que cette fiscalité est punitive. Le député de l'Oise et président de la commission des finances Éric Woerth a réagi en déposant le 8 octobre un amendement qui vise à définir un régime fiscal adapté pour les crypto-actifs. Il est question de la flat-tax exposée par Emmanuel Macron qui s'applique sur les revenus du capital. Le texte propose que le gain net de la cession d'un actif numérique soit soumis au PFU ou prélèvement forfaitaire unique. Actuellement, trois différents régimes sont possibles concernant les profits retirés lors de la cession de bitcoin :

  • le barème progressif en matière de bénéfices non commerciaux pour les activités occasionnelles ;
  • le régime d'imposition concernant les bénéfices industriels et commerciaux pour les activités régulières ;
  • le régime des plus-values lors de la cession de biens meubles (créance, mobilier, véhicule...).

Cette nouvelle mesure devrait inclure Paypite, la crypto-devise francophone.

Le point de vue de Pierre Person

En ce qui concerne le député Pierre Person, également rapporteur de la mission relative aux crypto-monnaies, il a déclaré à plusieurs reprises que la tendance s'oriente vers le système de la flat-tax. Il importe que le législateur soit au fait de cette situation pour simplifier et clarifier la fiscalité qui s'applique aux crypto-actifs. Bercy devrait donner son accord, car la proposition correspond à la stratégie du forfait généralisé. De plus, elle est plus facilement acceptable, sur le plan politique et social, qu'une ristourne fiscale.

En ce qui concerne les levées de fonds

L'autre information à garder en tête concerne la fiscalité en matière de levées de fonds à partir de crypto-monnaies ou ICO. Quand une société désire lever des fonds grâce à une ICO, ceux-ci sont considérés en tant que chiffre d'affaires avec un taux d'imposition de 60%. Il convient de reporter cette fiscalité dans la durée pour laisser le temps aux entreprises d'investir ces fonds en R&D et en RH. Il ne faut prendre en compte que le chiffre d'affaires futur. Reste à savoir si ce nouveau régime est favorable aux milliardaires de la crypto-monnaie.

Valeurs associées

-1.15%

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • remimar3
    12 novembre09:30

    Doit-on également autoriser le report des moins values de ceux qui ont acheté après le pic sous l'appât du gain et revendu ensuite en panique ? Ou bien tout simplement laisser la sélection naturelle darwinienne faire son oeuvre ?

    Signaler un abus

  • bearnhar
    12 novembre09:27

    Ils me font marrer, lorsqu'il s'agit de toucher leurs PV, ils reviennent bien sur les monnaies classiques ? Ils ne sont donc pas tant que cela anti système monétaire officiel, les petits malins. Oui, il faut les taxer, moi je leur interdirai meme de revenir, aucune convertibilité dans le sens retour, tu as choisis de sortir, tu y restes ! Nous sommes trop gentils.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer