1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Crédits aux particuliers : les Français ont emprunté plus de 1 000 milliards d'euros

Boursorama avec Newsgene10/08/2018 à 16:59

(Pixabay)

Les Français ne boudent pas le crédit. Les encours connaissent une hausse constante, d'après les derniers chiffres de la Banque de France. Cette dynamique repose sur la bonne santé de l'emprunt immobilier, loin devant le crédit à la consommation.

Le crédit se porte comme un charme dans l'Hexagone. En juin dernier, l'encours des prêts contractés par les Français atteignait 1 187 milliards d'euros. Dans son dernier bilan mensuel du « crédit aux particuliers » publié le 2 août, l'institution constate une hausse de +5,9% sur un an en juin 2018. Ces chiffres confirment la tendance déjà observée au mois de mai.

Règne sans partage du crédit immobilier

Le prêt immobilier pèse lourd dans les encours, rapporte Les Echos. Ce produit bénéficie de conditions favorables, avec des taux d'intérêt très bas. Le crédit immobilier représente à lui tout seul 978 milliards d'euros, dont 16,8 milliards uniquement pour le mois de juin. Signe d'une activité soutenue, la hausse des montants concernés atteint +5,6% sur un an.

Seuls 15,9% des prêts au mois de juin concernent des renégociations de crédit. C'est -3,2% de moins par rapport au mois précédent. La hausse du crédit à l'habitat reflète donc une vraie multiplication des achats immobiliers. Les accords de restructuration de la dette entre clients et organismes prêteurs arrivent loin derrière.

Forte hausse du crédit à la consommation

Le crédit conso tire son épingle du jeu grâce au dynamisme du marché automobile, aussi bien dans le neuf que dans l'occasion. Les sommes engagées restent six fois moins importantes que pour les prêts immobiliers. En revanche, le crédit conso connaît une hausse annuelle de +7,4%.

Le taux moyen des prêts amortissables a chuté de 3,83% à 3,70% entre mai et juin derniers. Les consommateurs trouvent donc dans ce produit une alternative séduisante au découvert (6,14% de taux moyen d'intérêt en juin) en cas de fins de mois difficiles.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tomclair
    10 août17:41

    Pour acheter de l'immo à des prix délirants.... mais c'est pas grave on a des taux bas ou on paie plus d'impôts.Comme quoi on peut vraiment vendre n'importe quoi à n'importe quel prix quand on veut.

    Signaler un abus

  • mlaure13
    10 août17:13

    Je n'ai rien emprunté, moi...;-)))

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer