1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crédit immobilier : Le taux moyen d'apport des acquéreurs au plus bas
Boursorama avec Newsgene21/10/2019 à 14:45

Crédit immobilier : Le taux moyen d'apport des acquéreurs au plus bas

Si les organismes de prêt continuent de prendre en compte la part que représente l'apport personnel dans un achat immobilier, ce critère n'est plus forcément décisif. Le taux moyen d'apport des acquéreurs n'a en effet jamais été aussi bas et il dépasse actuellement à peine les 14 %. Malgré des taux d'intérêt eux aussi peu élevés, l'accès à la propriété n'est cependant pas plus facile dans toutes les villes.

La situation sur le marché des crédits immobiliers permet aujourd'hui aux acheteurs d'acquérir un bien même si leur budget est peu élevé. En septembre 2019, le taux moyen d'apport personnel observé depuis le début de l'année s'élevait à 14,3 %. Le chiffre a même récemment atteint 14 % pour les logements neufs, indique l'Observatoire Crédit Logement. Soit le taux le plus bas jamais enregistré, note Se Loger.

Un apport limité n'est plus un problème

Le site Internet spécialisé en immobilier précise cependant que dans le secteur de l'ancien, le taux d'apport personnel moyen a légèrement augmenté ces derniers temps pour s'établir à 16 %. Il était de 15 % au printemps dernier. Les organismes de crédit ne semblent malgré tout pas plus réticents à prêter de l'argent à de futurs acquéreurs qui ne disposeraient que d'un budget limité pour leur projet immobilier.

Des acheteurs disposant d'un important apport se verront néanmoins plus facilement proposer des conditions d'emprunt intéressantes. Mais les prêteurs sont amenés à prendre en compte d'autres critères que la part représentée par l'apport dans le prix total du logement. Comme l'âge et les revenus des futurs propriétaires, leur situation familiale et le nombre de personnes à charge ou encore leur degré d'endettement et leur épargne.

Un accès à l'achat freiné par les prix

Le contexte actuel s'explique par des taux d'intérêt particulièrement bas, qui atteignent par exemple 0,92 % en moyenne pour un prêt sur 15 ans et 1,33 % sur une durée de 25 ans. Couplés à des critères moins stricts en matière d'apport personnel, ces chiffres devraient logiquement ouvrir à un plus grand nombre les portes de l'achat immobilier. Ce n'est pourtant pas le cas partout.

Dans 41 % des villes comptant plus de 100 000 habitants, la capacité d'acquisition des ménages est en baisse. Elle a ainsi diminué de 12m2 à Bordeaux, 8m2 à Nîmes et 6m2 à Paris. L'augmentation des prix des logements est en cause.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer