Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Corum Convictions : Pessimiste, prudent ou lucide ?

Primaliance21/03/2014 à 00:00

L'exercice 2013 s'est déroulé sans accroc. 2014 semble plus délicate malgré une stratégie d'ouverture sur tous les pays de la zone euro. Corum AM annonce un prévisionnel de distribution en baisse. Il pourrait s'élever cette année à 61,8€ contre 63,84€ en 2013.

Après s'être installée au 1er rang en terme de performance des SCPI à capital variable en 2014, Corum Convictions est à nouveau la 1ère … à publier son rapport d'activité pour l’exercice 2013.

Le rapport annuel est l'occasion d'aller plus en détail dans les gènes financiers de la SCPI. Au delà des nécessaires taux de distribution sur le marché (6,3 % en 2013) et revalorisation du prix de la part (2 % au 1er juin), le résultat par part est un indicateur clé car il mesure le flux de valeur de la société. Il détermine d'abord, sur la partie du résultat qui sera distribué aux associés, le dividende. Il sert également au calcul de la richesse non distribuée affectée aux réserves à la SCPI. En terme technique, c'est le report à nouveau. Calculé sur la différence entre le résultat et le dividende, le report à nouveau permet de se prémunir contre un exercice difficile financièrement ou de faire face à l'imprévu. Par exemple, si une SCPI enregistre un faible bénéfice une année, ses réserves lui offriront la possibilité de maintenir un dividende ou de limiter « casse ». Pour Corum Convictions, le résultat par part a atteint 69,13€ en 2013 (44,19€ en 2012 sur 8 mois d'exercice) tandis que le revenu distribué s'est élevé lui à 63,84€ (40,05€). Le résultat non versé aux associés est de 5,29€ (0,52 % du résultat par part) peut sembler marginale. Il représente pourtant déjà 1,1 mois de dividende. Enfin, il faut souligner le montant total du report à nouveau a connu une forte augmentation l'année dernière. Au 31 décembre 2013 il grimpe à 178 000 € contre 13 000 € fin 2012.

Le patrimoine. Il s'est enrichi tout au long de 2013 de multiples acquisitions. Il compte dorénavant 15 actifs un peu partout en France et en Espagne. La photo instantanée du prix de revient des différentes acquisitions indique 7 biens en deçà de l'estimation qui en a été faite fin décembre. Pour autant, il n'y a pas péril en la demeure. Les écarts sont minimes (de - 0,3 % pour Actipark à Nantes -1,6 % à Lognes) et s'agissant pour 6 d'entre elles d'opérations réalisées en 2013, il est aussi logique que le bien n'ait pas encore eu le temps de s'exprimer dans la durée.

Le marché des parts traduit l’attractivité de Corum Convictions. La collecte et le nombre d'associés ont plus que quadruplé l'année dernière. Aucune cession n'est par ailleurs intervenue.

Au total, avec une collecte supérieure à 70 m€, une part revalorisée de 2 % (1020€) traduisant « au plus proche la valeur du patrimoine », Corum Convictions prouve que l'augmentation de capital en cours se déroule « sans être dilutive pour les porteurs et au juste prix pour les nouveaux souscripteurs ».

Et 2014, à quoi doivent s'attendre les associés ? La société de gestion maintiendra sa stratégie : opportuniste et ouverte tout « en prenant en compte les évolutions de la sphère économique réelle dans laquelle évoluent les locataires ». En matière d’acquisition, elle favorisera les marchés les moins en proie aux tensions inflationnistes générées par l’afflux d’investisseurs et « les couples locataires/immeubles offrant des perspectives de revenus réguliers en phase avec les objectifs de rendement ». 2014 verra également la poursuite « à plus grande échelle » d'investissements en Europe. Discrète sur la nature ou la localisation de ses projets, Corum AM se borne à déclarer un élargissement de la diversification de son patrimoine ainsi qu'une augmentation « naturelle » de la valeur moyenne des acquisitions. A cette fin, à la prochaine assemblée générale, elle soumettra aux associés un projet de résolutions visant à élargir le périmètre d'investissement de la SCPI à « tous les pays de la zone euro et non limitativement à quelques pays ».

Sur le thème du dividende, la distribution par part envisagée en 2014 est de 61,8€ contre 63,84€ en 2013.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.