Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Construire durable avec des matériaux écologiques, c'est possible

Le Figaro15/04/2016 à 18:40

Avec le printemps vient le temps de donner un coup de neuf à sa maison ! Des salons de l’éco construction se déroulent ce mois-ci un peu partout en France. L’occasion de découvrir l’art et la manière de construire sa maison avec des matériaux écolos... un pari sur l’avenir !

Après Bonifacio le week end dernier, c’est désormais à Melgven dans le Finistère que va se tenir le salon de l’écoconstruction ces 16 et 17 avril 2016. Après avoir rencontré un franc succès ces dernières années, les journées de l’écoconstruction rassemblent des professionnels de l’habitat et des particuliers désireux d’en savoir plus sur ce nouveau mode de construction écologique. Les stars de ce rendez-vous? Le bois, la paille, le liège, la ouate de cellulose et les matériaux recyclés, mais aussi l’isolation thermique et le solaire photovoltaïque!

Une alternative technique aux matériaux conventionnels

Aujourd’hui, les bâtiments consomment 40% de l’énergie mondiale et ils sont à l’origine de 36% des émissions de CO2. La solution? Des constructions intelligentes, combinant une technologie respectueuse de l’environnement et une approche attentive aux besoins des habitants. Pour les salons de l’écoconstruction, l’objectif est clair: montrer que construire ou rénover son habitat avec des matériaux écologiques est tout à fait possible.

Construire durable, oui mais avec quoi? Grâce à des matériaux d’origine naturelle issus des sols (argile, terre, ...), de la sylviculture, de l’agriculture, de l’élevage ou encore du recyclage (bois, liège, lin, chanvre, papier, ...). Ces écomatériaux sont une véritable alternative aux matériaux conventionnels et ils présentent l’avantage d’être plus respectueux de l’environnement. D’ailleurs pour les convaincus, ces moyens offrent de bien meilleures performances de confort. C’est notamment le cas de la ouate de cellulose, de la paille et du liège qui permettent d’isoler les murs et les toitures, ou encore du pisé, un système de construction en terre crue très efficace pour l’inertie thermique.

Un projet qui peut être intéressant économiquement

Comme quoi ce qui est écologique peut aussi être économique. Le bilan de l’addition pour ces constructions en matériaux écolos peut être gagnant sur le long terme. Car même si l’achat des matériaux représente un investissement plus coûteux au départ - de 1450 à 1820 par m² de surface utile -, ceux-ci se veulent plus stables et ils se dégraderont moins vite face aux risques de tassement ou d’humification. D’ailleurs, construire durable c’est aussi penser local. Chaque région a ses ressources, ses spécificités et son savoir-faire traditionnel: une bonne idée donc pour faire tourner l’économie locale en embauchant des artisans qui maîtrisent les éléments naturels de leur région.

Il faut également savoir qu’en cas de construction ou de rénovation énergétique, le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer propose des aides financières comme le cumul de l’éco-prêt à taux zéro et du crédit d’impôt Transition Énergétique.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.