Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Constituer un dossier de rachat de crédits

Pratique.fr02/01/2015 à 13:21

Afin de monter votre dossier de rachat de crédits, vous devez rassembler divers documents permettant de justifier votre identité, vos revenus et tous les prêts contractés jusqu'ici.

Constituer un dossier de rachat de crédits n'est pas toujours évident

Vers qui se tourner pour réaliser un rachat de crédits ?

Pour établir un dossier de rachat de crédits, vous pouvez contacter soit votre banque traditionnelle, soit une société financière spécialisée dans ce type de montage financier. Il existe en outre des sociétés de courtage en rachat de crédits dont le rôle est de comparer les offres des acteurs du marché, et de vous proposer les solutions les plus intéressantes. Une fois l'établissement de crédit choisi, les démarches sont identiques, quelle que soit la structure.

 

Le montage du dossier de rachat de crédits se déroule en deux temps :

  • durant la phase d'étude de votre situation, de simples photocopies suffisent ;
  • après acceptation de votre dossier, vous devez fournir les documents originaux.

Le déroulement d'un dossier de rachat de crédits

Les documents à fournir dans un dossier de rachat de crédits :

  • les documents attestant votre identité et votre situation matrimoniale : la carte nationale d'identité, votre livret de famille, votre contrat de mariage et un justificatif de domicile ;
  • les documents détaillant toutes vos sources de revenus : les trois derniers bulletins de salaire ou les trois dernières déclarations de revenus pour les indépendants, la convention d'indemnisation pour les chômeurs, le récapitulatif annuel de pensions pour les retraités, etc ;
  • les documents prouvant les coûts fixes liés à votre logement : la dernière quittance de loyer, le dernier avis d'imposition de la taxe d'habitation et de la taxe foncière ;
  • les justificatifs de tous vos emprunts en cours : les trois derniers relevés de chacun de vos comptes bancaires, les offres de prêts personnels et les tableaux d'amortissement, les crédits renouvelables, les cartes de fidélité des magasins qui sont associées à des crédits, etc ;
  • les justificatifs de vos dettes fiscales et sociales, ainsi que des pensions alimentaires.

 

Un titre de propriété et une attestation d'assurance seront également demandés si vous êtes propriétaire de votre résidence principale, avec dans l'idéal une attestation de valeur du bien.

L'analyse du dossier de rachat de crédits

Les établissements de crédit refusent un dossier de rachat de crédits, lorsque le taux d'endettement du demandeur est trop important, c'est-à-dire lorsque les mensualités de remboursement des prêts représentent plus de 35 % des revenus des locataires, et plus de 50 % des revenus des propriétaires.

 

Le fait que vous soyez propriétaire de votre logement est un élément qui joue toujours en votre faveur durant l'étude du dossier, même si votre emprunt immobilier est loin d'être remboursé ! Car il vous sera dès lors possible de prendre une hypothèque en guise de garantie financière...

 

Les professionnels à votre service :

  • Banques
  • Sociétés financières
  • Courtiers en rachat de crédits

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.