Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Compteur d'eau intelligent : que gagne-t-on vraiment ?

Le Figaro28/09/2016 à 18:50

Chaque année, les Français dépensent en moyenne 800 euros pour leur facture d’eau. Les nouveaux compteurs intelligents veulent réduire vos dépenses et vous responsabiliser. Mais ils ont un coût.

Les Français consomment beaucoup d’eau: 165 litres par jour en moyenne, soit une facture annuelle moyenne d’environ 800 euros. Face à une note parfois trop salée, de nombreux copropriétaires veulent davantage maîtriser leur consommation en eau et ne plus être soumis à une répartition des charges en eau aux tantièmes (en fonction de la surface de leur logement) parfois inéquitable. Comme pour l’individualisation des frais de chauffage, l’idée de ne payer que ce que l’on consomme est tentante grâce à des compteurs individuels installés dans chaque logement . Il faut pour cela une décision favorable des copropriétaires à la majorité absolue.

Mais que changent vraiment ces nouveaux petits appareils? Si l’on en croit Laurent Sireix, président de la société Ista, qui propose des compteurs et un système de télérelève à distance, voir ce que l’on consomme incite à mieux maîtriser sa consommation. Les données sont en effet transmises sur une plateforme en ligne et les habitants ont accès à leurs chiffres journaliers. Mais les économies réalisées sont-elles réellement à la hauteur de celles escomptées? Pas si sûr.

Chez Ista, l‘abonnement annuel s’élève à 35 euros . Il comprend la location du compteur (10 ans minimum), les relevés d’eau, l’entretien de la robinetterie et l’envoi d’alerte lorsque des fuites sont détectées.

Un retour sur investissement qui se fait attendre

Un an et demi après avoir installé quelque 8.500 compteurs d’eau intelligents dans ses logements, un bailleur social de Tours dresse le premier bilan: «Des économies de l’ordre de 25% sur l’eau chaude et de 7,3% sur l’eau froide, soit 838.274 euros d’économies sur l’ensemble des logements équipés». C’est déjà bien, mais rapportés à chaque foyer, le chiffre est moins impressionnant. M. Simon, Directeur de Tour(s) Habitat, estime que chaque foyer pourra économiser en moyenne chaque année près de 80 euros sur ses charges d’eau. Une estimation plutôt optimiste et qui laisse finalement peu de marge entre le montant des économies espérées et le coût annuel de l’équipement.

Marie-Thérèse, une jeune retraitée l’admet: depuis que son appartement a été équipé d’un nouveau compteur intelligent du type, elle n’a pas encore vu évoluer sa facture d’eau compte-tenu du délai de mise en place des procédés. Elle attend impatiemment le mois de janvier prochain pour se prononcer, date à laquelle elle recevra sa première facture mensuelle personnalisée. Bon point tout de même en attendant: elle se réjouit de pouvoir sensibiliser son petit-fils à une gestion plus économe de l’eau grâce aux relevés en ligne!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.