Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment savoir si votre Volkswagen est concernée par la fraude?

Le Figaro15/10/2015 à 18:42

CONSO PRATIQUE - Le géant automobile allemand a annoncé ce jeudi qu'il allait rappeler 8,5 millions de véhicules dans l'Union européenne à partir de janvier 2016. La marque a lancé un site web et un numéro vert en France pour informer ses clients.

L'affaire Volkswagen prend de l'ampleur en Europe. Le géant automobile allemand a indiqué ce jeudi qu'il allait rappeler 8,5 millions de véhicules dans l'Union européenne à partir de janvier 2016. Pour rappel, près d'un million de véhicules équipés du logiciel incriminé (948.064 véhicules précisément) circulent actuellement en France, soit plus de la moitié des voitures du groupe Volkswagen, hors utilitaires, vendues depuis 2009. Dans le détail, il s'agit de 574.259 Volkswagen, 189.322 Audi, 66.572 Skoda, 93.388 Seat et 24.523 véhicules utilitaires Volkswagen. Au total, 11 millions de voitures sont concernées dans le monde.

Comment savoir si votre voiture est équipée d'un moteur diesel truqué? Le constructeur a mis en place un site Internet - accessible à l'adresse suivante: https://informations.volkswagengroup.fr - pour informer les consommateurs. Il précise toutefois d'emblée que «les véhicules équipés de moteurs Euro 6 (norme européenne sur les émissions d'oxydes d'azote, ndlr) ne sont pas concernés». Pour identifier si votre véhicule est concerné, vous devez remplir un formulaire sur ce site. Les renseignements à fournir sont simples, puisqu'il suffit de renseigner le numéro de châssis - qui se trouve sur votre carte grise (champ «E») ou directement sur le pare-brise de votre véhicule - et la date de dernière immatriculation. «Attention à ne pas confondre avec la date de première immatriculation dans le cas d'un véhicule d'occasion», précise le formulaire. La date de dernière immatriculation est indiquée sur votre carte grise, elle correspond au champ «I».

Si votre voiture est concernée par le moteur truqué, le message suivant s'affichera sur votre écran: «Votre véhicule est équipé d'un moteur de type EA189. Nous vous informons qu'il devra faire l'objet d'une mesure de correction des écarts d'émissions d'oxydes d'azote.»

Numéro vert

Un numéro vert a par ailleurs été mis en service depuis le lundi 5 octobre, accessible de 7h à 22h, indique Volkswagen. Il s'agit du 0805.805.200. Les sites des marques du groupe (Audi, Volkswagen, Skoda et Seat) fournissent également individuellement des informations. Les garages et concessionnaires du groupe Volkswagen peuvent également vous renseigner.

Que devez-vous faire si votre véhicule est effectivement concerné? Rien, selon le constructeur. «Volkswagen Group vous contactera dès que possible pour vous informer des mesures nécessaires», écrit-il sur son site dédié. C'est-à-dire «dès que les solutions techniques seront disponibles dans nos réseaux.» Inutile donc, selon le groupe, de vous rendre immédiatement chez un garagiste: «Tous les véhicules concernés sont techniquement fiables et sûrs.»

Le groupe se veut par ailleurs rassurant sur les conséquences d'un rappel de votre voiture sur votre porte-monnaie. «Volkswagen Group prend toute la responsabilité et couvrira les coûts liés à ces mesures.» Des coûts qui pourraient pourtant vite gonfler pour les automobilistes si leur voiture doit par exemple être immobilisée pendant longtemps pour effectuer des modifications, ou si leur voiture perd de la valeur à la revente à cause de ce scandale.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.