1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment les prix des chambres d'hôtel ont évolué en France et dans le monde en 2017
Le Figaro13/01/2018 à 08:00

D'après une récente étude du site Hotel Reservation Service, les tarifs ont fortement varié en France, augmenté en Europe de l'est et flambé à Toronto entre 2016 et 2017.

Où partir - en France, en Europe ou dans le monde - sans se ruiner? L'étude «Hotel Price Radar», publiée par le portail hôtelier Hotel Reservation Service (HRS), apporte un début de réponse. Cette étude sur les prix des nuitées hôtelières fait le bilan de l'année 2017 par rapport à l'année 2016: elle a été réalisée en se basant sur toutes les réservations d'hôtel effectuées entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2017 via le portail HRS. Conclusion? En France, les prix sont restés relativement stables mais ont fortement varié dans certaines villes. Les tarifs ont en revanche globalement augmenté en Europe et dans le monde. Voici ce qu'il faut retenir de cette étude:

o En France, les prix sont restés stables mais ont flambé à Montpellier

Dans les douze villes françaises testées par HRS, les tarifs ont en moyenne augmenté de 1,9% entre 2016 et 2017. Avec de très fortes disparités. La progression la plus spectaculaire a été enregistrée à Montpellier, où il fallait débourser 130 euros par nuit en moyenne, soit une hausse de près de 40% par rapport à 2016! La «Surdouée» devient ainsi la seconde ville la plus chère de France après Paris, où le prix par nuit est de 136 euros. Nice (114 euros par nuit), Lyon (109 euros) et Strasbourg (103 euros) complètent le top 5 des villes françaises les plus chères.

À l'inverse, Marseille et Lille ont vu le prix de leurs nuitées fortement diminuer, respectivement de 17,2% et 10,5%. Le prix d'une nuit à Marseille est désormais de 77 euros, contre 94 euros à Lille. Le top 3 des grandes villes françaises les moins onéreuses est composé de Marseille (77 euros par nuit), Bordeaux (90 euros) et Grenoble (91 euros).

o En Europe, les prix ont fortement augmenté dans l'est et le sud

Les villes européennes retenues par HRS ont connu une augmentation moyenne de leurs tarifs de 5%. Avec un prix de 177 euros par nuit, Londres arrive en tête des destinations les plus chères. Dans le top 5, viennent Zurich (177 euros également), Oslo (165 euros), Copenhague (161 euros) et Stockholm (148 euros).

On remarque que plusieurs villes situées dans des zones jusque-là «bon marché» - en Europe de l'est et en Europe du sud notamment - ont vu leurs tarifs fortement progresser entre 2016 et 2017. C'est ainsi à Prague que les prix des hôtels ont le plus augmenté: le prix moyen d'une nuitée a augmenté de 12% sur la période, passant de 75 à 84 euros. Budapest (+8,6%, 88 euros), Varsovie (+9,3%, 82 euros) et Moscou (+10,3%, 96 euros) ne sont pas en reste. Même mouvement en Europe du sud: les prix ont augmenté assez nettement à Madrid (+10,1%, 109 euros), à Barcelone (+9,3%, 129 euros), à Lisbonne (+9,7%, 102 euros) ou encore Athènes (+9,6%, 103 euros). La métropole la moins chère reste Istanbul (78 euros la nuit).

o Dans le monde: Toronto connaît la plus forte hausse tandis que les prix en Asie dégringolent

«Les hausses sont une fois de plus généralisées dans le monde», indique HRS. New-York est la ville la plus chère avec un prix moyen de 250 euros par nuit d'hôtel, juste devant Washington (230 euros) et Sydney (196 euros). La plus forte augmentation des prix a été observée à Toronto: +30,6%, soit 158 euros par nuit. «La raison pourrait être la célébration du 150ème anniversaire de l'indépendance du Canada, qui a eu lieu à Toronto tout au long de l'année», explique l'étude.

À l'inverse, plusieurs villes asiatiques ont connu de fortes baisses de prix: Séoul (-25,1%, 125 euros par nuit), Kuala Lumpur (-20,3%, 51 euros par nuit) ou encore Singapour (-6,4%, 160 euros par nuit).

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ChTiss
    15 janvier10:16

    La hausse des prix est le constat de l'augmentation de la demande CQFD.Merci Airbnb qui en plus de proposer des alternatives à l'hébergement "régule" les prix de l'hôtellerie qui sans cela ne manqueraient pas de flamber davantage.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer