Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment le chat est devenu l'animal de compagnie numéro un

RelaxNews19/06/2017 à 17:22

Selon les chercheurs, le rapprochement entre le chat sauvage et l'homme s'est opéré à la naissance de l'agriculture, il y a 10.000 ans. (Christine Glade/Istock.com)

(AFP) - La France compte près de 13 millions de chats domestiques, le monde 500 millions. Mais d'où viennent-ils et comment sont-ils devenus les animaux de compagnie les plus plébiscités? Des chercheurs ont résolu l'énigme.

Premier éclaircissement: notre compagnon préféré ne descend pas des chats sauvages européens (le Felis silvestris silvestris, pour les experts) mais de régions plus lointaines: du Proche-Orient. 

"Tous les chats domestiques sont les descendants d'une race sauvage du Proche-Orient, appelé Felis silvestris lybica", explique à l'AFP Eva-Maria Geigl, chercheuse CNRS à l'Institut Jacques Monod à Paris, coauteur de l'étude publiée lundi dans Nature Ecology & Evolution.

Pour trouver cet ancêtre commun à tous les minous d'appartement, une équipe internationale de chercheurs a engagé une vaste étude génétique de plus de 230 spécimens anciens. Des chats venant d'un peu partout et ayant vécu sur une période allant de -10.000 ans à la première moitié du XXe siècle.

Selon les chercheurs, le rapprochement entre le chat sauvage et l'homme s'est opéré à la naissance de l'agriculture, il y a 10.000 ans, quand les chasseurs-cueilleurs ont commencé à vivre dans des habitations sédentaires.

Les félins se sont rapprochés des villages naissants pour y déguster les rongeurs, eux-mêmes attirés par les stocks de céréales cultivées par l'homme. 

L'homme, trop heureux de se débarrasser de ces nuisibles (synonyme de perte de récolte et de maladie) n'y a rien trouvé à redire. La relation homme/chat était née. 

Selon les chercheurs, ces chats ont ensuite conquis le monde en deux grandes vagues distinctes.

"Tout d'abord, nous avons observé que le chat du Proche-Orient a commencé à se propager lorsque les premiers agriculteurs ont commencé à migrer vers l'Europe" vers 4.400 avant J.-C., explique la chercheuse.  

Puis, au 5e siècle avant J.-C., les Égyptiens se prennent de passion pour les félins, immortalisés dans les statues, les peintures et même momifiées. Une passion qui gagne petit à petit la Rome et la Grèce antiques, créant une nouvelle vague migratoire. 

"On sait par exemple que les navires de guerre romains embarquaient des chats afin de lutter contre les rongeurs qui détruisaient leurs réserves et leurs équipements", expliquent les chercheurs dans un article publié par le CNRS. 

Mais il reste tout de même difficile à définir quand le chat est passé d'un statut d'animal "apprécié" à animal domestique. 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.