Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Combien de temps devez-vous travailler pour vous payer un café, une télé ou une voiture ?

Le Figaro13/04/2016 à 06:00

INFO LE FIGARO - Un prof doit travailler 6 minutes 30 secondes pour se payer un café, contre 1 minute 28 pour un chirurgien, 5 minutes 30 pour un pompier ou 7 secondes pour un PDG du CAC 40. Et vous? Découvrez avec Le Figaro et Bonial comment évolue votre pouvoir d'achat en temps réel.

«Si Tony Parker doit s'entraîner 2 heures et 30 minutes avec ses coéquipiers pour pouvoir s'acheter un véhicule neuf de prix moyen (24.012 euros), une hôtesse de caisse devra économiser plus d'un an pour rouler au volant de cette voiture.» Cette comparaison surprenante est dressée par Bonial, une société qui permet de consulter des catalogues et prospectus sur Internet, dans le cadre d'une infographie* sur le pouvoir d'achat des Français dévoilée en avant-première par Le Figaro. Pour réaliser cette étude, l'éditeur s'est intéressé à différents biens de consommation du quotidien, et au temps de travail nécessaire pour se les procurer.

«Notre infographie permet de mettre en évidence les disparités de pouvoir d'achat selon les différents métiers», commente Matthias Berahya-Lazarus, président de Bonial. «Les inégalités sont importantes et elles ont plutôt tendance à s'accroître depuis plusieurs décennies ; cela dit, selon les rapports de l'OCDE, elles s'accroissent moins vite en France que dans les autres pays développés.»

» Avec les Clés de la conso, retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur les prix et le budget des ménages

D'après cette infographie dynamique, par exemple, un enseignant qui gagne 29.892 euros brut par an doit travailler 6 minutes 30 secondes pour se payer un café, contre 1 minute 28 pour un chirurgien (au salaire annuel brut de 131.538 €), 5 minutes 30 pour un pompier (35.338 €) ou 7 secondes pour un PDG du CAC 40 (1.664.719 €). Autre exemple: s'offrir un smartphone demandera à un développeur - dont le salaire annuel brut s'élève à 47.908 euros - de passer 1 jour et 6 heures à travailler. Idem pour un journaliste (1 jour 5 heures) qui gagne 51.600 euros brut. Mais s'en acheter un prendra seulement 3 heures 33 minutes à un pilote de ligne (191.231 €), 5 heures 10 minutes à un chirurgien, et 24 minutes 29 secondes à un PDG du CAC 40. Les enseignants (2 jours 6 heures), cuisiniers (3 jours 4 heures), caissiers (3 jours 7 heures) doivent travailler plus longtemps. Tony Parker, lui, s'en offre un en 2 minutes 2 secondes!

Bonial applique le même calcul pour une télévision, une voiture et une maison. Et affiche aussi un décompte du salaire moyen pour un homme et pour une femme, relevant au passage les écarts salariaux qui persistent entre les deux sexes. Malgré tout, souligne Matthias Berahya-Lazarus, en s'appuyant sur les données de l'Insee exploitées pour réaliser l'infographie, «le pouvoir d'achat des Français est en amélioration, en tout cas sur les produits de grande consommation et en particulier sur les grandes marques. Les prix en grande surface subissent une déflation significative depuis trois ans environ, sous la pression de la guerre des prix».

Pourtant, les Français ont toujours l'impression de payer plus cher. Comment expliquer ce ressenti? «La raison essentielle semble être que, dans le même temps, les consommateurs reportent leurs achats sur des produits plus haut de gamme, nouveaux ou de meilleure qualité qu'auparavant. Par exemple les produits bio ou naturels, qui connaissent une forte croissance mais sont légitimement plus chers», avance le président de Bonial. «Les économies sont donc englouties dans la montée en qualité des biens acquis.»

* Les chiffres sont calculés de la manière suivante: Sur la base des salaires annuels bruts (indice Insee en majorité), Bonial les a divisés par la durée légale du travail: 7h par jour, 35h par semaine, 134h par mois et 1 607h par an puis par 60 (minutes) et 60 (secondes). Un algorithme calcule alors l'évolution des dépenses secteur par secteur en temps réel.

Vidéo: salaire brut et salaire net

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.