1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chômage partiel des salariés à domicile : les sites Pajemploi et Cesu sont saturés
Boursorama avec Newsgene01/04/2020 à 16:21

Les (Pixnio / Vojtech Okenka)

Mis en place depuis le lundi 30 mars, le dispositif d'indemnités exceptionnelles pour les salariés à domicile connaît quelques couacs. En raison d'un trop grand nombre de connexions, les particuliers-employeurs ont des difficultés à accéder aux plateformes permettant d'enregistrer les heures non effectuées par leurs employés en raison du confinement.

Depuis le lundi 30 mars, les particulier-employeurs peuvent déclarer le chômage partiel de leurs employés à domicile. Il suffit d'indiquer sur les sites de Pajemploi et Cesu les heures que l'employé n'a pas pu réaliser durant le mois mars en raison des mesures de confinement.

Mais mieux vaut s'armer de patience car ces plateformes sont saturées, rapporte Capital. « Nous sommes conscients de ce souci et toutes nos équipes sont mobilisées pour résoudre ce problème », assure l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), en charge de ce dossier.

80 % du salaire net

Le gouvernement a mis en place ce dispositif « d'indemnités exceptionnelles » pour permettre de maintenir la rémunération des salariés du secteur de l'emploi à domicile : les assistantes maternelles, les jardiniers ou encore les femmes de ménage.

Après avoir effectué sa déclaration, le particulier-employeur doit verser 80% du montant net des heures non effectuées. Une somme qui lui sera remboursée dans les quinze jours.

Un délai supplémentaire accordé

S'il le souhaite, l'employeur peut prendre en charge le complément de 20% pour permettre à son employé d'avoir le même salaire qu'avant le confinement. Dans ce cas, il doit le faire sous la forme d'un « don solidaire ».

Un délai supplémentaire a été accordé en raison de ces problèmes. Les déclarants, qui habituellement ont jusqu'au 5 du mois pour faire le pointage des heures, pourront notifier le chômage partiel de leur employé jusqu'au 15 avril. Plus de trois millions de personnes sont concernées par cette déclaration. 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 23425c
    03 avril11:41

    Cette mesure de rémunérer les employés à domicile type profs d'anglais,nounous,babysitters,femmes de ménages etc aurait dû être obligatoire pour protéger ces petits salarié(e)s vulnérables et payés à l'heure dont la majorité sont des femmes d'ailleurs.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer