Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chiens et chats font aussi leur rentrée

Le Figaro05/09/2012 à 20:25
Chiens et chats qui ont eu la chance de partager les vacances de leurs maîtres ont retrouvé leurs pénates et leurs habitudes quotidiennes. Pour eux aussi? la rentrée se prépare !

Les animaux domestiques qui ont accompagné leurs maîtres en vacances ont eux aussi connu un moment de dépaysement. Cela est d'autant plus probant chez les chiens qui ont pu bénéficier de davantage de proximité et de complicité avec leurs maîtres... Avec au programme, bien souvent, promenades, randonnées, baignades, etc.

La déprime du retour

Le retour de vacances peut donner lieu à un état d'anxiété. Cela peut se comparer à une forme de dépression. Un stress qui peut se manifester de différentes manières: perte d'appétit, apathie, léchages excessifs...

Généralement, cet état n'est que passager et ne nécessite pas obligatoirement une consultation chez le vétérinaire. Dans le cas contraire, un traitement, pris en charge par l'assurance santé du chien ou du chat, pourra être mis en place.

Pour pallier cette éventualité, certains vétérinaires préconisent de commencer un travail de «détachement» peu avant le retour à la maison. Réduire le nombre et le temps des balades, rétablir des heures de repas fixes si besoin. Réapprendre à rester seul aussi, en laissant alors au chien ou au chat, des jouets avec lesquels il pourra «s'occuper».

Puces et tiques: ne pas baisser la garde

Le retour des vacances marque aussi l'arrivée de l'automne qui se profile. Une période où les puces et les tiques, qui n'avaient pas disparu pour autant, prolifèrent.

Les puces, outre les démangeaisons qu'elles provoquent, peuvent véhiculer des maladies (tout comme les tiques). Certains chiens et chats peuvent en outre présenter une allergie aux piqûres de puces (DAPP). Cela nécessite une prise en charge vétérinaire dont les frais sont remboursés par l'assurance santé animale.

Pour protéger efficacement chiens et chats de ces parasites, l'application régulière, à l'aide d'un traitement adapté, est essentielle. Les antiparasitaires peuvent être en partie remboursés par le forfait prévention proposé par certaines formules d'assurance santé animale.

Tous les animaux vivant sous le même toit doivent être traités. Et il ne faut pas négliger l'environnement: lieux de couchage, de passage, etc. Les puces peuvent pondre jusqu'à 500 œufs en 24 heures, contaminant toute la maison (tapis, moquettes, lames de parquets...)

Chaleur: toujours un risque

À rappeler aussi pour les chiens et chats qui prendront leurs vacances plus tardivement, même si l'épisode de canicule est passé, le risque de coup de chaleur - une véritable urgence vétérinaire - est toujours possible. On annonce encore dans le Sud des températures avoisinant les 30°. La prudence reste donc de mise.

Enfin, l'automne est la période de mue. Le poil des chiens et chats tombant davantage, il est recommandé d'accentuer le rythme des brossages.

LIRE AUSSI:

» Chiens et baignades... «en eaux troubles»

SERVCES:

» Assurez votre animal de compagnie à partir de 6.90 €/mois avec CPLUSSUR. com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.