Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chiens et chats : faire face à l'hiver

Le Figaro16/01/2014 à 18:59

Protéger, entre autres, les coussinets de son chien ou chat s'il est fréquemment à l'extérieur en hiver. Mais aussi se méfier de certains produits toxiques utilisés en cette saison. Quelques recommandations pour affronter le froid.

Le froid n'a pas le même impact sur tous les animaux, chiens et chats.

Tout dépend en premier lieu de la race ou du type auquel ils appartiennent. Puis de la condition physique dans laquelle ils se trouvent, mais aussi de leur mode de vie en général.

Ainsi, un chien ou un chat robuste, habitué à vivre à l'extérieur à l'année, ne souffrira pas spécialement du froid.

À chacun son mode de vie

Si bon nombre d'animaux domestiques apprécient la chaleur de leur foyer - même après de longues sorties - certains, comme les chiens de type Montagne, par exemple, peuvent tout à fait continuer à vivre à l'extérieur. L'essentiel étant qu'ils disposent d'un abri (niche) confortable et bien isolé.

En général, les animaux habitués à vivre à l'intérieur, ceux à poils courts ou ras, ceux en convalescence, fragiles ou âgés ne devront pas être laissés dehors.

Protéger les coussinets

Un bon séchage de l'animal est conseillé au retour de promenade: pattes, dessous du ventre... Les coussinets seront inspectés, notamment les jours de neige ou en présence de glace. Les pattes pourront alors être passées sous l'eau tiède avant d'être correctement essuyées.

En cas d'apparition de crevasse, une visite chez le vétérinaire est conseillée. C'est le genre de problème que prend en charge l'assurance santé animale, au même titre que les accidents où les maladies entraînant des frais vétérinaires.

Il existe des solutions tannantes afin de protéger les coussinets des animaux que le vétérinaire pourra conseiller.

Comme un accessoire tel un manteau contre le froid, notamment, ce type de produit d'entretien peut être financé à l'aide du forfait prévention contenu dans certaines formules d'assurance santé animale.

Outre le fait que ces traitements préventifs évitent l'apparition de lésions, elles permettent également d'assurer les échanges thermiques, qui sont une des propriétés des coussinets. Ce qui permet à l'animal d'éviter les déperditions caloriques. Cela a notamment été mis en avant par une équipe de chercheurs japonais de l'Université Yamazaki Gakuen (Tokyo) et publié dans la revue Veterinary Dermatology. Ils ont en effet découvert que les coussinets des chiens, du fait de leur système veineux et artériel, agissaient tel un échangeur thermique.

Attention au sel de déneigement et à l'antigel

Un bon nettoyage des pattes évitera aussi que le chien ou le chat n'ingère du sel de déneigement qui peut être répandu sur le sol. Celui-ci est souvent à l'origine de troubles gastriques.

L'antigel utilisé pour les voitures est également toxique pour le chien et le chat. Son goût sucré est appètent. Et chaque année, l'ingestion d'antigel constitue un motif fréquent de consultation vétérinaire. Il faut s'en méfier et le mettre hors de portée.

Dépister coups de froid et gastro

Enfin, chiens et chats ne sont pas épargnés par les risques de gastro-entérites et autres «coup de froid». Voire la grippe, comme ce fut le cas chez un chat en 2009.

Au moindre symptôme (abattement, fièvre, vomissement, diarrhée, écoulement nasal, toux…), le plus prudent est de consulter sans attendre afin qu'un traitement adapté soit rapidement mis en place.

SERVICE:

» CPLUSSUR.com: découvrez la meilleure assurance chiens/chats à partir de 8.90€/mois

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.