Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chiens/chats : réagir en cas d'intoxication

Le Figaro26/09/2013 à 14:02
Véritable urgence vétérinaire prise en charge par l'assurance santé animale, l'intoxication impose de consulter sans attendre. Elle nécessite souvent une hospitalisation puis un suivi de l'animal.
Intoxication: le danger est partout

Que ce soit dans la maison, avec les produits ménagers ou chimiques, dans le garage (antigel pour voiture, allume barbecue, produits de traitements des jardins que l'on entrepose souvent à cet endroit), les risques d'intoxication sont nombreux.

À l'extérieur, la prudence est également de mise, que ce soit dans le jardin ou bien lors de promenades: produits de traitement là encore ou bien certaines plantes.

Une surveillance qu'il est plus facile à appliquer avec le chien en restant à ses côtés qu'avec le chat qui est libre de ses allers et venues.

Un médicament, qu'il soit vétérinaire ou humain (paracétamol, aspirine, ibuprofène), peut aussi comporter des risques pour la santé de l'animal. D'où l'importance de ne jamais avoir recours à l'automédication sans avis vétérinaire.

L'intoxication peut par ailleurs survenir après l'ingestion d'un aliment «chapardé» par le chien ou le chat (accès à la poubelle, voire à certains placards que les animaux ouvrent sans difficulté!...).

Sans oublier ceux distribués en pensant faire plaisir à son compagnon: friandises non adaptées ou restes de tables avec un aliment contenant une substance déconseillée pour les animaux domestiques (chocolat, oignons, raisin...).

Des symptômes très variés

Il existe aussi, même si cela est plus rare, des cas d'intoxication dus à des malfaçons dans l'élaboration d'un aliment pour animaux. Comme cela est le cas actuellement en France avec des croquettes fabriquées en Espagne et qui ont été retirées du marché.

Les symptômes d'une intoxication sont variés. Parfois, ils peuvent mettre plusieurs jours à se manifester.

Divers troubles peuvent être observés, qui sont fonction du toxique ingéré, sa quantité mais aussi du poids de l'animal: vomissements, salivation, diarrhée, arythmie, détresse respiratoire, convulsions...

Ne pas faire vomir ni donner de lait

Si l'on n'a pas pris l'animal sur le fait, il ne faut surtout pas chercher à le faire vomir. Ni lui donner de lait, comme on l'entend parfois dire. Cela risque d'aggraver son cas.

Un appel à la clinique vétérinaire permettra de prévenir de l'arrivée, voire d'obtenir des conseils pour les premiers soins. Car le chien ou le chat souffrant d'une intoxication doit être conduit au plus vite en consultation.

Tous les frais (consultation, analyses, traitements, hospitalisation...) seront pris en charge et remboursés à hauteur de la formule choisie par l'assurance santé animale. Et ce quel que soit la clinique consultée (vétérinaire habituel, service d'urgence, en France ou à l'étranger).

Si l'on connaît la cause, il est recommandé d'emporter, par exemple, un morceau de la plante ou bien encore l'emballage ou étiquette lorsqu'il s'agit d'un produit.

Cela aidera le vétérinaire à poser plus rapidement son diagnostic et mettre en place le traitement adéquat.

Plus vite l'animal sera pris en charge, plus vite l'intoxication pourra être traitée, en évitant au maximum les complications ou séquelles qui peuvent survenir par la suite.

Si un suivi à vie est nécessaire (certaines intoxications peuvent être responsables de problèmes rénaux), là aussi la mutuelle pour animaux prendra le relai à hauteur du plafond annuel de la formule d'assurance.

» Assurance animal: demandez un devis gratuit pour votre assurance chien/chat

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.