Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Chien et chat : les faire garder en toute sécurité

Le Figaro14/11/2013 à 17:39
À l'approche des fêtes de fin d'années, voire des vacances d'hiver 2014 et des suivantes, il est nécessaire de s'y prendre à l'avance pour assurer la garde de son chien ou chat. Plusieurs formules existent.

Pour partir en vacances avec son chien ou chat, il convient effectivement de s'assurer tout d'abord que l'endroit de villégiature accepte bien les animaux de compagnie.

Un animal domestique peut être refusé dans un hôtel, centre de vacances ou bien encore dans une location meublée saisonnière de tourisme. Concernant cette dernière, l'article 96 de la loi de «simplification du droit» autorise les loueurs à stipuler une telle clause dans leur bail.

Les maîtres qui optent pour la garde de leur chien ou chat ont quant à eux à leur disposition de nombreuses formules.

Une assurance responsabilité civile

Si l'animal est confié à un proche, un voisin ou de la famille, le «gardien» devra le signaler à son assureur afin qu'il soit couvert par la Responsabilité civile en cas de dégradations, blessures... occasionnées à autrui. La responsabilité d'un l'animal incombe à celui qui en a la charge.

Les maîtres peuvent, en s'y prenant à temps, trouver une pension. Ce peut être un élevage canin ou félin disposant des infrastructures et proposant ce service ou bien une pension «pure».

Autres possibilités proposées de plus en plus sur Internet: des systèmes d'échanges de garde entre maîtres, des visites à domicile - pet sitters - pour s'occuper de l'animal (cela est possible pour le chat d'intérieur qui n'a jamais accès à l'extérieur). Ou bien encore des personnes, le plus souvent retraitées, qui viennent s'installer chez les maîtres le temps de leurs vacances.

Dans tous les cas, il sera nécessaire de s'y prendre suffisamment à l'avance afin de partir l'esprit tranquille. Cela permettra de visiter l'endroit où sera confié le chien ou le chat, ou bien de rencontrer à l'avance ses gardiens temporaires.

Ceux qui exercent cette activité à titre professionnel doivent logiquement disposer d'une assurance spécifique: Responsabilité civile professionnelle.

Les habitudes et «petites manies» de l'animal devront être mentionnées, tout comme la manière de le nourrir. Tout en précisant s'il suit un traitement.

La couverture santé durant la garde

Il pourra être exigé que l'animal à garder soit correctement vacciné, vermifugé et traité contre les parasites. Des actes et des produits que permet de financer le forfait prévention de l'assurance santé pour chien et chat.

Si le chien ou le chat dispose d'une assurance santé animale, il conviendra de laisser au gardien quelques feuilles de soins. S'il était amené à consulter un vétérinaire - le gardien a lui aussi le libre choix du praticien de santé animale -, la mutuelle pour animaux prendrait en charge les frais en cas de maladie et/ou accident.

Les frais inhérents au transport, le cas échéant, pourront être réclamés au moment de venir récupérer son chien ou chat.

À noter enfin qu'il existe aussi des services de garde en familles d'accueil que l'on trouve là encore sur Internet et qui proposent leur propre assurance santé animale le temps du séjour.

La prise en charge est toutefois limitée à un certain montant, et ne s'applique uniquement qu'en cas d'urgence lors de la période d'hébergement. Sont exclus les problèmes résultant de maladies déjà existantes, d'une pathologie liée à une grossesse...

Ce type de couverture s'adresse aux animaux ne disposant pas d'une assurance santé animale le reste du temps. Pour ceux déjà assurés par ailleurs, c'est celle-ci qui interviendra dans toute demande de remboursement.

» Protégez vos animaux de compagnie avec CPLUSSUR.com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.