Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cette start-up note les futurs locataires en les traquant sur le web

Le Figaro20/06/2016 à 16:11

Non fumeur, propre, silencieux, ponctuel... Une société britannique propose aux propriétaires de récupérer sur les réseaux sociaux de multiples informations sur leurs locataires potentiels.

Un algorithme pour trouver le locataire idéal! Sur le papier, c’est le rêve de tout propriétaire, qui nourrit souvent des peurs sur la «vraie» personnalité de son locataire, une fois qu’il aura le dos tourné. Difficile de savoir à quel sauce son logement loué va être mangé... C’est pourquoi des Britanniques ont eu cette idée ingénieuse. La société Score Assured permet de recenser toutes sortes d’informations disponibles sur le web concernant un candidat locataire.

Instagram, Facebook, Twitter... Tous ces réseaux sociaux sont passés au crible, afin de réunir les posts partagés. Résultat: un portrait plus ou moins significatif du candidat locataire. Fumeur, fêtard, politisé, ponctuel, amateur d’animaux domestiques... Des informations qui vont bien évidemment forger l’opinion du propriétaire cherchant à louer. Après la collecte, ce dernier reçoit toutes ces informations sous forme de rapport détaillé. En conclusion, on trouve une «note de risque», soit l’équivalent d’une recommandation - ou non - d’un candidat.

Un système douteux, mais légal

Précisons tout de même que cette intrusion est consentie par les candidats à la location. Le propriétaire demande l’autorisation au candidat. Ce dernier a donc tout à fait la possibilité de refuser d’être «scanné» sur le web par cet outil. Mais en refusant d’être transparent, il envoie évidemment de mauvais signes, et laisse penser qu’il a des choses à se reprocher. Dans un marché de la location où la concurrence est rude, certains préfèrent donc mettre toutes les chances de leur côté.

En effet, «l’article 22-2 de la loi du 6 juillet 1989 et le décret du 5 novembre 2015 déterminent précisément la liste des documents et informations qui peuvent être ou non demandés par un propriétaire à un candidat- locataire. Autoriser un propriétaire ou son mandataire à accéder aux réseaux sociaux d’un candidat locataire via une inscription sur un site internet ne fait pas partie des éléments susceptibles d’être demandés par un bailleur pour apprécier la qualité d’une candidature», rappelle Me Emmanuel Sourdon, avocat spécialisé en droit de l’immobilier.

Une journaliste du Washington Post s’est prêtée à l’exercice. Résultat: outre son activité sur le web, d’autres informations, comme certains mots-clefs, ont été analysés... et interprétés. Ainsi, si les mots «prêts» ou «pauvre» ont été saisis sur les réseaux sociaux et associés à son nom, c’est plutôt mauvais signe. Le propriétaire y verra en effet de la précarité, et fera vite l’équation avec les futurs loyers impayés. Pour l’anedote, sachez que cette start-up britannique applique également ce principe pour trouver... la nounou idéale.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.