Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ces mairies qui traquent les constructions illégales sur Google Earth

Le Figaro23/08/2018 à 15:16

Les mairies utilisent de plus en plus la localisation satellite pour traquer les constructions illégales.(Crédits:Pixabay)

Un maire d'une petite ville du Doubs scrute des images satellites à la recherche des constructions non déclarées. Il dit s'être inspiré d'une autre ville, dans le Lot-et-Garonne, pionnière dans l'utilisation du site Google Earth.

Un coup d'oeil qui peut coûter cher. La mairie de Thise, dans le Doubs, traque désormais les constructions non-déclarées à l'aide de photographies du site Google Earth. Des dizaines de cabanes et piscines illicites ont été mises à jour par les services municipaux. «Je suis élu depuis une vingtaine d'années, mais il fallait bien agir avec la baisse des dotations publiques. Il est important de disposer des revenus auxquels nous avons droit pour nos finances» justifie le maire, Alain Auriget (LR).

D'où lui est venue l'idée? «Pour tout vous dire, c'est mon adjoint qui m'en a parlé. Il a lu un article de la presse locale qui rapportait qu'une commune utilisait Google Earth pour trouver des constructions illicites» confie Alain Auriget, qui fait référence à la ville de Marmande, située dans le Lot-et-Garonne. En comparant les images aériennes fournies par Google avec les déclarations de l'année 2015, la commune avait déniché plus de 300 piscines non-déclarées. Et, par la même occasion, la municipalité avait augmenté de 100.000 euros annuels ses recettes liées à la taxe foncière. Un chiffre sans doute suffisant pour convaincre le maire de Thise.

L'homme confie qu'une partie des habitants se seraient dénoncés eux-mêmes à la mairie. «Avec la médiatisation de l'affaire, la majorité des fraudeurs se sont spontanément présentés à nous» explique-t-il au Figaro, précisant être «dans la pédagogie». L'édile balaye toute accusation d'espionnage ou de surveillance. «J'ai prévenu mes administrés via le bulletin municipal en juin, et dès ce moment, j'ai reçu des coups de fil pour déclarer des biens» affirme-t-il. Au total, près de 80 anomalies ont été constatées par les équipes d'Alain Auriget.

Mais sur ce chiffre, environ 30 cas sont en réalité liés à des erreurs de la mairie: certaines constructions sont bien déclarées mais n'ont pas été intégrées au cadastre municipal. Reste donc une cinquantaine de propriétaires dans l'illégalité. «Je ne veux pas appeler à des sanctions, ce n'est pas mon objectif. Il faut simplement que d'ici septembre tout le monde soit répertorié», rassure le maire. Après ce délai, les dossiers les plus récalcitrants seront transmis aux impôts. Les pénalités pourront atteindre 80% de la somme demandée à l'origine.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.